«Avec Dyalna, nous déciderons de ce que nous voulons consommer»

Les Marocains veulent désormais être acteurs de leur consommation. A travers la nouvelle marque «Dyalna», les consommateurs vont bientôt créer leurs propres produits, contrôler les circuits de fabrication, veiller à la traçabilité, en fixer eux-mêmes les prix…

Ne plus être à la merci des entreprises, dont ils dépendent pour leur consommation, c’est la vision de la marque de consommateurs «Dyalna». A travers cette marque inédite, les consommateurs du royaume voudraient désormais exercer leur pouvoir sur les produits et acheter en connaissance de cause.

Dyalna, qui se veut une initiative citoyenne s’inspire de «C’est qui le patron ?» lancée en 2016 en France, consiste à inviter les consommateurs à réfléchir collectivement sur le cahier des charges d’un produit, à le produire selon les normes définies et à le commercialiser au juste prix, tout en rémunérant correctement tous les opérateurs de la chaine.

Le processus de création des produits est simple. Les consommateurs sont invités à s’inscrire sur la plateforme www.lamarqueduconsommateur.ma ou www.markatelmoustahlik.ma et à voter pour les produits à fabriquer sous la marque Dyalna. Pour l’instant, trois produits ont été largement votés par les consommateurs. Il s’agit du lait, de l’huile d’olive et du fromage. Après le choix des produits, la marque ira à la recherche des partenaires en vue de la production desdits produits qui seront par la suite commercialisés aux prix fixés par les consommateurs selon des critères tenant en compte tous les opérateurs de la chaine.

Al Bayane : Pourquoi une «marque de consommateurs» au Maroc?

Nawal Slamti : Une Marque de Consommateurs au Maroc est la réponse à une volonté commune d’être au fait du sujet de notre consommation. Aujourd’hui, il est important pour nous consommateurs de savoir, avant d’acheter un produit, quel impact il aura sur notre santé, sur notre environnement économique, social et environnemental. Nous voulons savoir où va notre argent et comment chaque acteur de la chaîne de valeur est rémunéré. Et le chemin le plus court est de nous impliquer, nous consommateurs, en amont de toute création de produit sous la dénomination Dyalna en participant à l’élaboration de son cahier des charges.

Dyalna est une initiative positive qui a pour ambition de réunir et rapprocher les consommateurs, les futurs producteurs, industriels et distributeurs partenaires autour des mêmes valeurs de Responsabilité, d’Authencité et de transparence.

La marque Dyalna se base sur le concept de co-création et consom’Acteurs, qui ne sont pas nouveaux, puisque certaines entreprises impliquaient déjà les consommateurs pour lancer de nouveaux produits. Qu’est ce qui fait la différence de Dyalna sur ce point ? Quelles sont les spécificités d’une marque consommateur par rapport à une marque produit?

Il est bien entendu vrai que les Marques font toutes sortes d’études consommateurs quantitatives ou qualitatives pour répondre au mieux à nos attentes.

Nous ne parlons pas de la même chose. Avec Dyalna, nous déciderons de ce que nous voulons consommer, à quel prix et où nous voulons que notre argent aille car nous participerons aux cahiers des charges des produits sous la dénomination Dyalna. Ces choix se feront sur la base d’une intelligence collective qui sera générée par des questionnaires produits avec un nombre de thèmes et très documentés sur la plateforme neutre qui est www.markatelmoustahlik.ma. Nous pourrons choisir les critères qui nous conviennent en toute connaissance de causes, nous pourrons agir sur notre monde de demain en votant que ce soit d’un point de vue environnemental, humain, économique, qualitatif.  Enfin, nous nous assurerons que les engagements de nos futurs partenaires sont une réalité vérifiable à tout moment.

La marque n’est adossée à aucune entreprise, mais plutôt à une association. Quelle sera la spécificité de cette structure ? Comment les partenaires, distributeurs et producteurs seront-ils rémunérés?

«La marque du Consommateur» est une structure complètement neutre et indépendante qui n’est adossée à aucune Entreprise existante. Cette structure garantira le respect de tous les processus décrits précédemment de la création du cahier des charges au contrôle des produits en passant par l’animation de la communauté associée à notre démarche.

Une structure associative (Consom’acteurs et Consom’actrices du Maroc) est en effet en cours de création. Elle a pour essence de rassembler les consommateurs qui souhaitent prendre une part active à la création, au choix, à la fabrication et au contrôle de l’offre de produits alimentaires qui leur seront proposés.

L’initiative étant citoyenne, les consommateurs qui y participent sont-ils rémunérés ? Avez-vous des ambitions d’exportation par la suite pour les produits «Dyalna»?

Il s’agit d’une Communauté de Consommateurs et citoyens responsables et engagés, qui consomment de manière réfléchie, en adoptant des modes de consommations et de production respectueux de l’humanité, de l’environnement et de valeurs fondamentales.

Nous n’avons pour le moment pas d’ambitions d’exporter car nous avons, en tant que Consommateurs du monde, certes des valeurs communes, mais avec chacun son histoire, sa culture, ses spécificités.

Propos recueillis par Danielle Engolo

*

*

Top