Italie: la Juventus tombe et doit encore attendre

Partie remise pour la Juventus, le club turinois avait besoin d’une victoire sur la pelouse de l’Udinese jeudi pour être de nouveau sacré champion d’Italie, mais il a été battu 2-1 par le club frioulan en quête de maintien.

Quand arrivera ce neuvième scudetto d’affilée, le 36e de l’histoire de la Juventus ? Le rendez-vous le plus évident est fixé à dimanche, lors de la 36e journée. Si la Juventus, à domicile, bat la Sampdoria, elle sera titrée à coup sûr et cette défaite à Udine restera une simple péripétie. Mais une série de résultats favorables pourrait même offrir le sacre un peu plus tôt aux Turinois, quand ils seront au vestiaire avant leur match.

Il faudrait pour cela que l’Atalanta Bergame (2e) perde vendredi à San Siro face à l’AC Milan, et que l’Inter Milan (3e) et la Lazio Rome ne gagnent pas, respectivement samedi sur la pelouse du Genoa et dimanche sur celle de l’Hellas Vérone.

Jeudi, la Juventus a en tous cas fait un match trop moyen pour mériter les trois points dont elle avait besoin et sa forme actuelle reste inquiétante à l’approche de son 8e de finale retour de Ligue des Champions contre Lyon le 7 août.

« On s’est désorganisés. On voulait gagner à tout prix mais on a amené le match sur un chemin dangereux. On l’a perdu parce qu’on voulait prendre trois points », a expliqué l’entraîneur turinois Maurizio Sarri après le match.

« On est très déçus de repartir battus. En ce moment, c’est difficile pour tout le monde de prendre des points. On doit rester concentrés et boucler ce championnat. Ensuite seulement on pourra penser à la Ligue des champions », a-t-il ajouté.

Jeudi, la partie a commencé par une tête maladroite de Danilo, sauvé d’un but contre-son-camp par le poteau de Szczesny. Ensuite, la Juve a poussé, avec notamment une belle frappe de Ronaldo, et elle a été récompensée en ouvrant le score par De Ligt (42e).

Le jeune Néerlandais a jailli à 40 mètres des buts de l’Udinese, s’est avancé balle au pied et a frappé fort du droit, à ras de terre, dans le petit filet de Musso.

La Juve était alors virtuellement championne mais cela n’a pas duré très longtemps. Peu après la pause, Nestorovski a profité d’un oubli grossier d’Alex Sandro au marquage pour égaliser de la tête (52e).

Enfin, dans le temps additionnel, le Franco-Ivoirien Fofana, auteur d’un gros match et d’une belle saison, a marqué un beau but en prenant le meilleur sur De Ligt (2-1, 90e+2).

Essentiel dans l’optique du maintien pour l’Udinese (15e), ce succès rallonge donc aussi le suspense en tête du classement. La Juventus a manqué sa première balle de match. Il lui en reste trois.

La Lazio Rome de son côté a mis fin à une très mauvaise série de cinq matches sans victoire en battant Cagliari 2-1 au Stade Olympique.

Avec ce succès, les Romains gardent une chance très théorique de titre. Surtout, ils sont assurés de finir parmi les quatre premiers, ce qui, sauf séisme (Naples gagne la Ligue des Champions et l’AS Rome la Lige Europa), leur garantit une place en C1 la saison prochaine.

Le but de la victoire de la Lazio a été inscrit par Immobile, qui reprend au passage seul la tête du classement des buteurs, avec 31 buts contre 30 à Ronaldo.

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top