La musique: Ce langage universel qui a sorti le monde de sa boule!

«La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil», disait Friedrich Nietzsche.

En ces temps de doute, d’incertitude, de crainte où Covid-19 prend plus d’ampleur, l’art a montré sa capacité de fédérer les peuples, de traverser les frontières, de tisser les liens entre les humains, mais aussi et surtout de réussir où certaines politiques égoïstes et individualistes ont échouées. Incontestablement ! L’art a affirmé bien entendu, que c’est le seul langage universel qui sauvera les citoyens du monde de leur solitude et isolement.

Sur la toile, et au-delà des blagues parfois de mauvais goût, les internautes «poétisent» leur confinement en jouant de la musique. Un instant pour s’évader, pour respirer et oublier le poids lourd du temps, des longues journées ennuyeuses.

En effet, une vidéo montrant des personnes de différentes nationalités et cultures confondues en train de chanter «Corona», «Corona» a fait sensation sur les réseaux sociaux. C’est ainsi que ces gens ont voulu s’exprimer, exprimer leur solidarité, leur attachement à la vie. En outre, sur les différentes plateformes digitales, les musiciens, les opéras, les orchestres philarmoniques partagent en streaming live gratuit des concerts pour le plaisir des mélomanes et des amoureux de la musique.

En cette période de solitude et d’enfermement des nations sur elles mêmes, la musique et l’art ont pu faire sortir le monde de sa boule. Solitaires, certes, mais solidaires devant un ennemi dévastateur, ravageur et destructeur des valeurs humaines entre autres l’entraide, le partage… Que serait le confinement sans la musique, l’art, les livres et le cinéma?

Mohamed Nait Youssef

Related posts

*

*

Top