Le projet de réforme des retraites atterrit à la Chambre des Conseillers

La grande réforme, tant attendue de la caisse marocaine des retraites (CMR) ainsi que les autres textes l’accompagnant, prend son chemin vers la concrétisation. Adoptée en conseil de gouvernement le 7 janvier, cette réforme a été transférée le 19 janvier à la chambre des conseillers, selon les dispositions de l’article 84 de la constitution qui accorde cette prérogative au chef de gouvernement. Et le 21 janvier, chaque texte a été déposé devant la commission compétente de la deuxième chambre. C’est dire que les débats devaient être entamés par les membres de chaque commission et des amendements pourraient être apportés par des membres de la majorité ou de l’opposition. Une fois validés par les membres des commissions compétentes, les textes en question seront soumis à la plénière pour être approuvés. Et selon le circuit législatif habituel, le projet approuvé par la deuxième chambre sera transféré à la chambre des représentants pour approbation, avant d’atterrir devant le conseil constitutionnel pour examen de sa constitutionnalité et publication au bulletin officiel (BO). Tout porte donc à croire que cette grande réforme sera validée avant la fin du mandat de ce gouvernement et même avant la clôture de cette session d’automne du parlement. C’est l’urgence de sauver une caisse, qui risque d’enregistrer un déficit de l’ordre de 120 milliards de dirhams d’ici 2022, qui fait bouger les choses. Le grand axe de cette réforme relève graduellement l’âge de la retraite de 60 ans actuellement à 63 ans en 2019. Le premier départ sous la nouvelle formule de retraite sera en 2017 à l’âge de 61 ans, et de 62 ans en 2018 et enfin de 63 ans en 2019. Les autres textes concernent la réforme des retraites des militaires, une nouvelle loi sur le régime des retraites des fonctionnaires relevant des collectivités territoriales et des offices publics et l’instauration d’un nouveau régime de retraite pour les professions libérales et les autres les métiers.

B.Amenzou

*

*

Top