Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés

Le rideau a été levé, samedi16 novembre au théâtre national Mohammed V à Rabat,  sur la  24e édition du Festival International de Cinéma d’Auteur de Rabat (FICAR)  en présence d’une pléiade de personnalités du monde artistique et culturel.

C’est désormais une tradition. Le bal du festival a été ouvert en rendant un vibrant hommage à deux figures de proue du 7ème art, à savoir l’actrice égyptienne Wafaa Amer et le réalisateur marocain, Daoud Aoulad Syed. Lors de cette cérémonie, un hommage a été rendu au cinéma de la Côte d’Ivoire, invité d’honneur de cette édition. Et pour clore, les festivités de l’ouverture,  le film événement de Todd Phillips, Joker a été projeté pour le plaisir des festivaliers et des amoureux du cinéma. Il est à rappeler que deux hommages seront également rendus à  l’actrice  Bouchra Hraich et l’acteur et réalisateur  Rachid El Ouali.

Par ailleurs, le jury international de cette édition, il sera présidé par le réalisateur  marocain Noureddine Lakhmari accompagné de Barbara  Schröder (France), Wafaa Amer (Egypte), Berardo Carboni(Italie), Egil Odegard (Norvège), Manuel Sanchez (France), Veronique  Joo Alsenberg (France), Fatime Zahra Morjani (Maroc). Pour ce qui est du jury critique, il sera composé de Sam Lahoud  du liban (président du Jury) accompagné de la marocaine Lamhaidi Nadia, ainsi que  la critique, formatrice, productrice  française, Nadia Meflah.

Il convient également de souligner que le Jury  du court métrage sera présidé par la réalisatrice marocaine Leila Triki, l’actrice Sonia Okacha (Maroc) et Mohamed Taoufiq  (Irak). Un festival, c’est aussi les projections et les découvertes des films mondiaux. Dans la rubrique de la compétition internationale, une belle recette de films sera servie au public.

Au menu, «D’Etoile en Etoile»  de Antonio Amaral, «Sick» de Alice Fertado, «The time life» de Hamid Benamra, «Castle of dream»  de  Reza Mirkarimi, «Les portes  du ciel» de  Elkhaoudi, «Dressage» de  Pooy Badkoobeh, «Le voyage inachevé» de Jood Said , «Ana De Dia» de Andrea Jaurrieta, «Le cerf/OREINA» de Koldo Almandoz, «You will die at twenty » de  Amjad Abu Alala, «Haifa Street»   de  Mohanad Hayal, «Scales» de  shahad ameen, «RUNNING TO THE SKY» de OROZAKAKUNOV RUSLAN, «END OF THE SEASON» de Elmar Imanov, «By the name of tan» de  Bénédicte Liénard et Mary jiminez.  Les films marocains ne sont pas en reste de la programmation.

A l’affiche,  «Palestine» de Mohamed Elbadaoui, «Nomade» de Olivier Coussmacq, «3M » de Saad Chraibi, «3fina/wonderland» de Yassine Marco Marocco, «coup de destin » de Mohamed Lyounci, «Une année chez les français» de Fattah Arrom, «Mbarka» de   Mohamed Zineddine et «la divorcée»  de Rachid Larossi. au-delà des projections, un colloque sur «les droits voisins entre législation et mise en œuvre» réunira un parterre de chercheurs qui mettront l’accent sur  les droits des artistes interprètes, les droits relatifs aux organismes de Radiodiffusion et de télévision et d’autres thématiques touchant le secteur.

Mohamed Nait Youssef

*

*

Top