Première manche décisive du Maroc contre l’Algérie à Blida

L’équipe nationale des joueurs locaux affronte ce samedi son homologue algérienne, samedi 21 septembre à partir de 20h45 au stade Mustapha-Tchaker de Blida (à 50km d’Alger). Ce duel Maghrébin entre dans le cadre du match « aller » comptant les éliminatoires de la 6ème édition, zone du nord-africain, du championnat africain des joueurs locaux (CHAN 2020).

Le match «aller», Algérie-Maroc, dernier tour menant au CHAN 2020, est dirigé par l’arbitre international botswanais, Joshua Bondo, qui est assisté d’Arsinio Maringola (Mozambique) et Souru Phatsoane (Lesotho).

La sélection nationale qui s’est déplacée en Algérie, jeudi dernier, a effectué sa première séance d’entrainement au Stade Mustha Tchaker de Blida (Algérie). Cette séance, qui a réuni l’ensemble des éléments convoqués, a permis à l’entraineur du Onze national, Houssine Ammouta, de mettre la lumière sur les aspects tactiques et techniques de la préparation pendant 75 minutes.

Tous les joueurs botolistes semblent prêts à négocier et à réussir cette première manche décisive en attendant la seconde partie au Maroc prévue entre le 18 et le 20 octobre prochain.

Les Locaux du Maroc qui se sont bien préparés en remportant leurs deux matches amicaux respectivement contre le Niger (2-0) et le Burkina Faso (1-0), à Marrakech à la veille de leur voyage en Algérie, partent favoris pour réaliser le premier pas vers la qualification.

Tous les joueurs convoqués par l’entraineur Ammouta sont là à l’exception de deux pièces maîtresses absents pour cause de blessures à savoir : le Rajaoui  Mahoud Benhalib et le Wydadi Ayoub El Kaabi. Ce dernier restait le buteur maison de la récente édition avec 9 réalisations du moment où il était sociétaire de la RS Berkane avant de partir pour une première expérience professionnelle en Chine et de retrouver la Botola au sein de son nouveau club, le WAC.

Si on regrette l’absence de ces deux joueurs, les autres sont en déplacement avec un capital de confiance assez important.

Pas moins de 7 joueurs sont du WAC dont le gardien Ahmed Reda Taghnaouti, Walid El Karti, Badii Aouk, Mohamed Nahiri, Yahia Jabrane, Ismaël El Haddad et Achraf Dari.

Le Raja, lui, est représenté pratiquement par le même nombre de joueurs dont le gardien Anas Zniti, Badr Banoune, Soufiane Rahimi, Ayoub Nanah, Hamid Ahadad et Zakaria El Ouardi (RCA).

Les autres viennent de la RS Berkane avec 4 joueurs dont le gardien Zouhair Laaroubi, Omar Namssaoui , Larbi Naji et Ismaïl Lemqadem. Le Difaâ El Jadid avec 2 joueurs, Maroouane El Hadhoudi et Mehdi Karnas. Le Hassania Agadir également avec 2 joueurs, Soufiane Bouftini et Karim El Barkaoui. L’Olympique Safi et l’AS FAR avec un joueur chacun respectivement Mohamed Mourabit et Mohamed Ali Bamaamer (AS FAR).

Tous sont chapeauté par un technicien sur lequel le Maroc peut compter, l’entraineur Ammouta Ammouta qui connaît parfaitement le football marocain et africain. Il suffit de rappeler qu’il venait d’être le premier entraineur marocain à remporter la Ligue des Champions d’Afrique avec le WAC en 2017 après avoir remporté la Coupe de la CAF en compagnie du FUS en 2010.

Houssine Ammouta revient aujourd’hui pour une nouvelle expérience en équipe nationale des Botolistes dans l’espoir, non seulement de la qualification au CHAN 2020 prévue au Cameroun, mais aussi de défendre le titre remporté par son homologue Jamal Sellami lors de l’édition 2018 au détriment du Nigeria battu en finale (4-0) à Casablanca.

Rochdi Ben M’hammed

Related posts

*

*

Top