«REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!

Mohamed Nait Youssef

«REC» est un film d’horreur réalisé par Paco Plaza et Jaume Balaguero, sorti en 2007. C’est l’histoire d’un virus inconnu qui se glisse clandestinement dans un immeuble. Sans préavis, cet ennemi mystérieux et dangereux chamboule la vie de tout un quartier.

En effet, les choses commencent quand la jeune journaliste Angela Vidal accompagnée de son caméraman, Pablo, partent pour réaliser un reportage pour l’émission télévisée «Pendant que vous  dormez». Une émission qui braque les projecteurs sur les métiers nocturnes et les gens qui travaillent pendant la nuit. Ainsi, les deux envoyés spéciaux de la chaîne passent  une nuit paisible dans une caserne de pompiers située dans la ville de Barcelone.

Pour l’instant, tout se passe à merveille et rien ne dérange leur tranquillité. Soudainement, le téléphone se met à sonner. L’appel vient d’un immeuble. Les pompiers sont alertés d’un phénomène étrange dans les lieux : une femme crie et sème la panique. Alors, l’équipe de permanence des pompiers se rend sur les lieux. Sans oublier les deux journalistes. Deux policiers interviennent également pour se renseigner sur la nature du problème…

En suite, les deux agents de police et les pompiers rentrent dans l’appartement où les hurlements et les cris ont été entendus, et découvrent que Conchita, une vieille femme, a attaqué  farouchement l’un des policiers en le blessant à la gorge. Ils quittent les lieux sur le tas après une violente attaque en portant le blessé.

Or, la surprise les attend à la porte de l’immeuble en découvrant que les autorités les ont mis bizarrement en quarantaine. Un nouvel épisode dramatique commence quand un pompier chute du troisième étage en tombant dans la cage d’escalier et s’écrase dans le hall. Un mal ne vient jamais seul ! Les événements du film prennent un nouveau tournant quand un policier monte l’escalier et abat la vieille dame.

Le rythme s’accélère au fil du temps, et l’affaire se repend sur toutes les langues. Entre temps, un responsable du ministère de la santé arrive pour examiner l’état du policier blessé.  A l’issue, ce représentant indique que c’est la conséquence d’un virus inconnu dû à  un chien emmené chez un vétérinaire et qui est devenu très agressif. Il s’agit bel et bien du chien de Jennifer ayant infecté sa mère par cette rage mystérieuse qui prend beaucoup d’ampleur dans l’immeuble en contaminant tous ses résidants.

Les deux journalistes, Angela et Pablo ainsi que Manu, le seul pompier survivant, échappent à cela en passant par l’atelier du rez-de-chaussée. Les choses commenceront à s’aggraver quand Manu sera attiente du virus et quand Pablo tué par la jeune Medeiros, cachée dans un appartement occupé par un prêtre catholique chargé par le Vatican de la soigner les personnes atteintes du virus…

*

*

Top