Renforcement et réhabilitation des infrastructures de santé d’un montant de 912 MDH

Un protocole d’accord de partenariat et de coopération d’un montant de 912 millions de dirhams (MDH) relatif au renforcement et à la réhabilitation des infrastructures de santé dans la région de Béni Mellal-Khénifra, a été signé, vendredi à Béni Mellal, entre le ministère de la Santé, la Wilaya de la région Béni Mellal-Khénifra et le conseil de la région.

Paraphé par le ministre de la Santé, M. Anas Doukkali, le Wali de la région Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal, Khatib El Hebil, et le vice-président du conseil régional de Béni Mellal-Khénifra, Rachid Chafiq, ce protocole d’accord, qui couvre la période 2020-2024, vise à renforcer l’offre sanitaire dans la région à travers la construction et la réhabilitation d’infrastructures de santé ainsi que l’amélioration de la qualité des services de santé au profit des citoyens de l’ensemble des provinces de la région.

En vertu de ce protocole d’accord, les trois parties s’engagent ainsi pour la construction et l’équipement d’un hôpital rattaché au centre hospitalier régional de Béni Mellal d’une capacité de 250 lits et pour la construction du centre hospitalier provincial d’Azilal d’une capacité de 120 lits.

Les trois parties signataires s’engagent également pour la construction et l’équipement d’un hôpital régional pour les maladies mentales et psychiatriques de 120 lits à Beni Mellal, la construction d’un Institut supérieur des professions infirmières et techniques de santé dans la province, outre la construction et l’équipement d’un centre régional de rééducation dans la ville.

Le protocole d’accord comprend aussi la création d’un centre régional de transfusion sanguine, la construction et l’équipement du centre régional d’oncologie de Béni Mellal ainsi que la construction et l’équipement de la clinique «Annahar».

Ce protocole, qui tend à renforcer l’offre sanitaire dans la région, verra la réhabilitation, la rénovation et l’équipement des hôpitaux de proximité de M’rirt et de Oued Zem ainsi que la réhabilitation de l’Hôpital provincial Hassan II de Khouribga.

S’exprimant à cette occasion, M. Doukkali a souligné que cet énorme chantier à caractère régional s’inscrit dans le cadre des efforts du ministère visant l’amélioration des services de santé fournis aux citoyens et la généralisation des infrastructures de santé de qualité à l’ensemble des régions du Royaume.

M. Doukkali a souligné que ce nouveau réseau d’infrastructures de santé favorisera sans doute une prise en charge optimale des usagers de ces nouveaux centres, relevant que la contribution du ministère de la Santé s’élève à 612 MDH, une contribution vitale en vue de hisser le niveau de performance des centres de santé de l’ensemble des provinces de la région et de répondre aux revendications du personnel de la santé et des habitants de Béni Mellal-Khénifra.

Il a aussi fait savoir que la réussite de ce chantier inédit au niveau de la région est tributaire de l’engagement de l’ensemble des partenaires régionaux, à savoir les élus, la société civile ainsi que les services extérieurs, qui sont «les seuls à même de mener ces projets à terme afin de promouvoir un secteur de santé équitable et efficient correspondant aux attentes et aspirations des citoyens».

Pour sa part, M. El Hebil a assuré que ce protocole d’accord est une nouvelle étape dans l’édification d’un nouveau système de santé régional intégré et répondant au souci d’accessibilité aux soins dans l’ensemble des provinces de la région Béni Mellal-Khénifra, tout en se félicitant de cet important pas pour l’amélioration de la qualité des services de santé et la restauration de la confiance des citoyens dans «un nouveau projet régional ambitieux de la santé».

Il a, en outre, mis l’accent sur l’importance de ce protocole qui prévoit la construction de 10 nouveaux établissements de santé, appelant les parties signataires à redoubler d’efforts pour la mise en œuvre pleine et entière de ces projets dans le but de contribuer à la promotion des prestations de santé dans cette région.

Le vice-président du conseil régional de Béni Mellal-Khénifra, Rachid Chafiq a mis en exergue les efforts des cadres régionaux du ministère de la Santé, saluant la signature de ce protocole qui verra une participation financière du conseil de la région à hauteur de 300 MDH.

Par ailleurs, M. Doukkali et la délégation l’accompagnant ont effectué une visite guidée au chantier de construction du centre régional de transfusion sanguine de Béni Mellal, dont le taux de réalisation a atteint près de 90%.

Ils ont également effectué une visite à l’agropole de la ville qui devra abriter les nouveaux centres de santé prévus par ledit protocole.

Related posts

*

*

Top