Tous pour la Palestine, le 9 février a Rabat

Appel à une marche du peuple marocain contre la «transaction du siècle»

Exprimant le rejet catégorique et absolu par le peuple marocain de la soi-disant «transaction du siècle» et sa condamnation du plan (Trump-Natanyahu) visant à la liquidation de la cause palestinienne et à faire d’Al Qods la capitale de l’entité sioniste usurpatrice, différentes forces civiles, politiques, syndicales, des droits humains, féminines, des jeunes et associatives marocaines se sont réunies pour examiner un programme préliminaire de lutte pour la réalisation des objectifs définis.

Ils ont décidé d’organiser une marche nationale contre la transaction de la honte et de la trahison dimanche 9 février 2020 à 10H00 à partir de la place de Bab El Had à Rabat.

Selon un communiqué des organisateurs, le plan (Trump-Netanyahu) ne vise en fait qu’à «faire disparaitre les lieux saints de l’Islam et du Christianisme en Palestine et qu’à la liquidation des droits nationaux des propriétaires  légitimes de la terre au retour et à la création d’un Etat palestinien, en connivence avec certains régimes arabes traitres et en se fondant sur la logique de la force».

Un appui à la résistance et pour faire face à toutes les formes de normalisation.

Les forces précitées ont donc convenu d’organiser la marche nationale de rejet et de condamnation «pour appuyer la position du peuple palestinien unifié de refus de la transaction du siècle, pour réaffirmer l’implication permanente du peuple marocain dans la bataille menée pour libérer la Palestine, arracher les droits du peuple palestinien spoliés, établir l’Etat palestinien indépendant avec Al Qods comme capitale ainsi que pour dénoncer et faire face à toutes les formes de normalisation et d’infiltration sioniste au Maroc».

Les organisations réunies ont également «convenu de lancer des actions militantes tout au long de la semaine». Elles exhortent toutes les formations à s’impliquer dans ces activités et dans la mobilisation pour la marche populaire du dimanche marocain, qui marquera le démarrage d’un programme continu pour contribuer à la libération de la Palestine et d’Al Qods et pour faire face au projet sioniste dans toutes ses manifestations.

•Tous contre la funeste transaction de la honte

•Humiliation aux agents de la normalisation, souligne le communiqué.

M’Barek Tafsi

Les organisateurs

L’association marocaine de soutien à la lutte palestinienne

Le groupe d’action national pour la Palestine

Jamaâ Al adl Wa Al Ihsane

La coalition marocaine des organisations des droits de l’homme

Le réseau démocratique marocain de solidarité avec les peuples

L’Observatoire marocain de lutte contre la normalisation

L’instance marocaine de soutien des causes de la nation

La coalition marocaine pour la Palestine et de lutte contre la normalisation

Le Comité de solidarité avec le peuple palestinien

L’Initiative marocaine de soutien et d’appui

L’Association des barreaux du Maroc

Le Syndicat des Avocats du Maroc

Le Parti de l’Istiqlal

Le Parti Annahj

L’Union Socialiste des Forces populaires

Le Parti du progrès et du socialisme

Le Parti de la gauche socialiste unifiée

Le Parti de l’avant-garde démocratique et socialiste

Le Parti du congrès ittihadi

Le Mouvement du Tawhid Wa  El Islah

Le Syndicat national de la presse marocaine

L’Association marocaine des droits de l’homme

Le Forum de la dignité des droits de l’homme

L’Instance marocaine des droits de l’homme

L’Observatoire de la justice au Maroc

L’Organisation de la liberté de la presse et d’expression

Le syndicat national des professionnels des arts dramatiques

Le cercle politique de la Jamaâ Al adl Wa al Ihsane

La ligue marocaine de défense des droits de l’homme

La fondation OUYOUNE (yeux) des droits de l’homme

L’association marocaine de protection des deniers publics

Le Syndicat national de l’enseignement supérieur

L’Union marocaine du travail

La Confédération démocratique du travail

L’Union générale des travailleurs au Maroc

L’Union nationale du travail au Maroc.

Related posts

*

*

Top