Angleterre: Leicester passe la seconde, Arsenal stagne

Championnats européens de football

Malgré les nombreuses absences, Leicester s’est emparé provisoirement de la 2e place de Premier League en renversant Brighton (2-1), lors de la 27e journée, alors qu’Arsenal est retombé dans ses travers lors d’un nul (1-1) à Burnley.

Mené et malmené en début de match, Leicester est reparti avec trois points très précieux de son déplacement dans le sud de l’Angleterre.
Avec 53 points, les Foxes dépassent Manchester United (51 pts), qui devait défier le leader City dimanche pour le derby, et ils se mettent surtout hors de portée immédiate de Chelsea (4e à 6 points) et Everton (5e à 7 pts), qui ont respectivement un et deux matches en moins.

Brighton (16e), qui ressort une nouvelle fois bredouille d’un bon match où il aura laissé filer des opportunités, n’a plus que 3 points d’avance sur la zone rouge.

Par ailleurs, un but-gag offert à Burnley a contraint Arsenal à un match nul (1-1) qui le laisse encore loin des places européennes.

Avec 38 points, les Londoniens ne sont que 10e à 8 points des 5 premières places européennes, alors que Burnley, 15e avec 30 points a 7 unités d’avance sur la zone rouge.

Les Gunners peuvent s’en vouloir après ce nouveau résultat décevant qui sape l’élan qui aurait pu naître de la belle victoire à Leicester (3-1) la semaine dernière.

Dans les autres matches de l’après-midi, Southampton, 14e avec 33 points, a mis fin à une série noire de 9 rencontres sans victoires en allant gagner chez la lanterne rouge, Sheffield United (2-0).
En fin d’après-midi, Aston Villa n’a pu faire mieux que 0-0 contre Wolverhampton. Le club de Birmingham, 9e avec 40 points n’a pas abdiqué toute ambition européenne.

Italie : La Juve domine la Lazio et reste au contact de la tête

La Juventus Turin, avec Cristiano Ronaldo ménagé et entré en jeu en seconde période, a conforté sa troisième place en s’imposant à domicile contre la Lazio Rome (3-1), samedi soir lors de la 26e journée du championnat d’Italie.

Cette septième victoire d’affilée à domicile en Serie A permet à la Juve (52 pts) de revenir provisoirement à un point de l’AC Milan (2e, 53 pts), sans le match de ce dernier qui devait se déplacer dimanche sur le terrain du Hellas Vérone (8e).

La Juve compte en outre un match en moins, qu’elle jouera à Naples (6e) le 17 mars. La Lazio (7e) a elle aussi un match en retard à disputer, le Torino ne s’étant pas déplacé à Rome mardi dernier lors de la journée précédente, en raison de cas de Covid-19 au sein de son effectif.

De son côté l’Inter Milan, solide leader (59 pts), accueillera lundi l’Atalanta Bergame (4e, 49 pts) lors de la grande affiche de cette journée.

L’entraîneur turinois Andrea Pirlo avait choisi de laisser sa star Cristiano Ronaldo sur le banc au coup d’envoi, afin de le ménager en vue du match de retour des huitièmes de finale de Ligue des champions contre le FC Porto, mardi à Turin (défaite 2-1 à l’aller).

Espagne : Le Barça se refait une santé avant Paris

Barcelone, vainqueur 2-0 d’Osasuna 2-0 à Pampelune pour la 26e journée de Liga, s’est refait une santé à quatre jours du 8e de finale retour de Ligue des champions à Paris et à la veille de l’élection de son nouveau président.

Le printemps est déjà là en Catalogne: dans le sillage de leur exploit contre Séville mercredi en demi-finale de Coupe d’Espagne (3-0) et avant le scrutin présidentiel de dimanche, les Catalans se sont offert une précieuse victoire en terre navarraise grâce à un boulet de canon signé Jordi Alba, bien servi par son maître à jouer Lionel Messi (30e), et un but du jeune Ilaix Moriba en fin de match (82e).

Un but qui permet aux Blaugrana de revenir provisoirement à deux points du leader, l’Atlético Madrid (58 pts), qui reçoit le Real Madrid (3e, 53 pts) dimanche après-midi dans le brûlant derby de la capitale espagnole.

Grâce à ses cadres et à ses jeunes, le Barça a confirmé son retour en forme, désormais bien installé dans le nouveau système dessiné par Ronald Koeman en 3-5-2.

Et c’est le gardien Marc-André ter Stegen qui a fait le spectacle: le portier allemand, qui a encaissé quatre buts à l’aller face au PSG mi-février au Camp Nou (4-1), a cette fois-ci gardé sa cage inviolée en multipliant les sauvetages de classe: un sprint en arrière pour capter le ballon à maintes reprises.

Le club Catalan s’apprête donc à ouvrir une nouvelle page de son histoire ces deux prochains mois avec un nouveau président et une affiche importante face au PSG mercredi en C1, en plus du clasico face au Real Madrid et une finale de Coupe du Roi face à l’Athletic Bilbao en avril.

Étiquettes ,

Related posts

*

*

Top