Communiqué du Bureau Politique du mardi 21 juillet 2020

Le PPS se félicite du passage à la troisième phase de déconfinement et appelle à la prudence

Le bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme a tenu, mardi 21 juillet 2020, sa réunion périodique. Après délibération sur les différents points inscrits à l’ordre du jour, il a souligné ce qui suit :

• Se félicite du passage de notre pays à la troisième phase de déconfinement sanitaire. Ce qui est de nature à ouvrir des perspectives plus larges devant la reprise de la machine de l’économie, à contribuer au retour relatif à la normale et à aider de larges couches de notre peuple à sortir de leur situation sociale difficile. Il considère que cela pose aussi des défis plus grands pour ce qui est de la nécessité de respecter les conditions sanitaires préventives dans tous les espaces et de la part de l’ensemble des citoyennes et citoyens, pour éviter toute recrudescence éventuelle dans la situation épidémiologique dans notre pays.

… apprécie le vote du parti contre le PLFR au Parlement

Apprécie le vote du parti au Parlement contre le projet de Loi de Finances rectificative, avec tous ses articles, dont ceux amendés à la Chambre des Conseillers. Et enregistre l’inquiétude de plusieurs milieux économiques et sociaux à l’égard de son contenu décevant, compte tenu de son incapacité à apporter les réponses appropriées aux défis de l’étape. Il considère que cette loi suscite  l’inquiétude et n’ouvre aucune perspective positive par rapport aux différents milieux, couches et tranches sociaux. Il illustre l’incapacité du gouvernement d’apporter un minimum de réponses convaincantes aux attentes de l’entreprise et aux aspirations des citoyennes et citoyens dans les domaines économique, social, culturel et écologique, et à propos desquels le Parti du Progrès et du Socialisme avait présenté un mémorandum de propositions en la matière. Il souligne aussi que cette loi, dans sa version actuelle, constitue un signal négatif des décisions et des mesures que le gouvernement compte à apporter dans un proche avenir ne répondant nullement aux exigences du décollage économique et ne permettant pas par ailleurs un traitement adéquat de la situation sociale inquiétante.

… exprime sa fierté du mémorandum présenté par les partis d’opposition

• Exprime sa fierté du mémorandum des réformes politiques et électorales, présenté par les partis d’opposition : Istiqlal, PAM et PPS, dans le but de donner une impulsion plus forte au processus d’édification démocratique et institutionnelle dans notre pays, à travers l’émergence d’un pacte politique nouveau. Ce qui est à même de rétablir la confiance, de traiter la crise du politique et de favoriser un climat d’apaisement susceptible d’assurer le succès du modèle de développement alternatif. Ce qui est à même aussi de permettre de relever les différents défis internes et externes qu’affronte notre pays.

• Souligne que c’est ce contexte général qui confère sens et efficience aux propositions détaillées relatives à la réforme du système électoral, dans la perspective d’organiser les prochaines échéances dans leur délai légal et dans un climat de mobilisation avec une forte participation et dans un cadre de probité, de transparence et de concurrence loyale, compte tenu du fait que les élections sont un mécanisme capital pour la pratique démocratique et le raffermissement de la construction de l’édifice institutionnel national qui a besoin d’un souffle nouveau plus soutenu.

… appelle à la mise en œuvre du caractère officiel de l’Amazighité

Souligne que sa réactivité positive au parlement aux deux projets de loi relatifs à la carte nationale d’identité électronique et au registre social unifié, eu égard à leur importance et à leur caractère national, social et symbolique, n’empêche point de continuer à militer en faveur l’insertion de la langue amazighe dans la CNIE comme dans tous les documents cités dans la loi organique relative à la mise en œuvre du caractère officiel de l’Amazighité. Il est également nécessaire de veiller à la protection des données personnelles des individus, conformément aux dispositions constitutionnelles, aux principes des droits humains et aux règles de protection des informations personnelles.

… examine le programme d’action du parti

• Décide, en application de ses efforts visant faire émerger un mouvement citoyen social autour des ambitions démocratiques et des réformes communes, de poursuivre ses rencontres consultatives avec des organisations et des acteurs nationaux,en vue d’échanger les points de vue, d’examiner ensemble la situation nationale actuelle, de prospecter l’avenir du pays et de dégager des actions et des initiatives conjointes.

• Se félicite du succès des huit réunions avec les bureaux régionaux du parti, organisées à distance, au cours des derniers jours, sous la présidence du camarade le Secrétaire Général, et décide de tenir les réunions restantes au cours de cette semaine. Il en appelle à toutes les militantes et à tous les militants, à l’ensemble de ses structures régionales, provinciales, locales et sectorielles et aux organisations parallèles à poursuivre la mobilisation pour créer les conditions d’une rentrée politique forte, au plan politique et organisationnel, dans la perspective de mener les batailles électorales de la prochaine année dans de meilleures conditions.

Related posts

*

*

Top