Exportations: pesage obligatoire des conteneurs à partir du 1er juillet

A partir du 1er juillet 2016, les exigences de la Convention SOLAS (Safety of Life at Sea) en matière de vérification du poids des conteneurs vont rentrer en application.

Ainsi, les conteneurs pleins ne seront autorisés à charger à bord des navires auxquels la Convention SOLAS s’applique qu’à la condition que leur Masse Brute Vérifiée ait été fournie au capitaine du navire ou son représentant et au terminal. Les chargeurs auront ainsi obligation de procéder au pesage de tous les conteneurs maritimes avant leur remise à l’armateur.En ce qui concerne les ports gérés par l’ANP, il est indispensable de peser les conteneurs à l’export dans des ponts bascules à l’extérieur du port.Notons qu’un conteneur empoté dont la masse brute vérifiée n’a pas été obtenue dans un délai suffisant pour pouvoir être utilisée dans le plan d’arrimage du navire ne pourra être chargé à bord d’un navire soumis aux règles de la Convention SOLAS.

En effet, le fait de connaître la masse brute exacte d’un conteneur empoté est indispensable pour assurer un arrimage et un gerbage corrects et éviter l’affaissement et la perte par-dessus bord des piles de conteneurs.Il s’agit d’une mesure de sécurité importante qui vise à sauver des vies humaines et empêcher toute lésion corporelle ou destruction des biens.

Quid des conteneurs chargés avant le 1er juillet 2016 ?

A sa 96ème session (mai 2016), le Comité de la sécurité maritime (MSC) a convenu que même si aucun retard ne devrait être opéré pour la mise en œuvre des prescriptions de la Convention SOLAS, il serait utile pour les administrations et les autorités étatiques de contrôle du port d’adopter une «une approche pratique et pragmatique» au moment de leur application au cours de trois mois, et ce à compter du 1er juillet 2016.

Cela permettrait de s’assurer que les conteneurs empotés qui sont chargés à bord d’un navire avant le 1er juillet 2016 et qui sont transbordés le 1er juillet 2016 ou après cette date, sont expédiés vers le port final de déchargement en étant exemptés de la vérification de la masse brute. Aussi, il est question de donner toute latitude, pendant une période de trois mois à compter du 1er juillet 2016, à toutes les parties prenantes dans le secteur du transport en conteneurs pour perfectionner, s’il y a lieu, les procédures permettant de documenter, de communiquer et de partager les renseignements relatifs à la vérification de la masse brute.​

K. Kh

*

*

Top