Forum de la convergence à Agadir: Pour un urbanisme cohérent

Sous le thème central de la convertibilité, le groupe d’Al Omrane a tenu, à Agadir, une conférence régionale sous le thème: «Les zones d’activité, d’acteurs d’intégration des projets urbains et de développement économique des territoires».

Cette rencontre qui fut rehaussée par la présence effective de Abdelahad Fassi Fihri, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, a drainé un important parterre des intervenants du domaine.

Par ses caractéristiques géographiques, culturelles et socio-économiques, ainsi que son parcours urbain atypique, la région Souss Massa semble tout indiquée pour amorcer une réflexion profonde sur les nouveautés à apporter et les suggestions à expérimenter dans ce sens. Sa capitale, jeune et émergente, est susceptible de s’ériger en pôle d’attraction vers le sud et l’Afrique subsaharienne.

La région se hisse donc en réel modèle en marche et en mutation constante. Le potentiel énorme dont regorgent les multiples contrées assure à la région une assise d’une haute importance en termes de développement multidimensionnel, notamment dans la fameuse triplette pêche, agriculture et tourisme. De nombreux acteurs conjuguent étroitement leurs efforts pour asseoir cette dynamique concertée pour lui garantir l’intégration des projets dans la conversion globale et édifiante. Les possibilités de productivité sont telles que les procédés de fonctionnement et les rôles de partenariat convergent à la réussite des projets. Il convient de signaler que la pertinence de la thématique mise en œuvre par le groupe Al Omrane est de nature à renforcer la synergie de toutes les parties en présence et consolider la convertibilité des projets en vue de saisir toutes les opportunités et les compétences capables de mettre en avant les orientations du département de tutelle.

Après le mot de bienvenue de Badr Kanouni, président du directoire de la société Al Omrane, Abdelahad Fassi Fihri, ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, a mis en exergue les innovations de son département en matière des différentes offres et les mécanismes de concrétisation à mettre à contribution.

Par la suite, Ahmed Hajji Wali de la région s’est surtout focalisé sur les potentialités immenses de la région qu’il va falloir valoriser et consolider, à travers une vision intégrée et globalisante, avec le concours de tous les partenaires.

De même, Brahim Hafidi, président du conseil de la région, a mis l’accent sur cette concorde des divers associés à cette synergie, en particulier les cadres du ministère, les autorités et les élus, tout en insistant sur la justice territoriale en direction des provinces de Tata et de Tiznit.

Enfin, Badr Kanouni, Younès Sefiani et Myriam Alaoui, respectivement président du directoire du groupe Al Omrane, directeur de l’établissement à Agadir et directrice de l’habitat et de la politique de la ville, ont fait étalage de la politique du groupe, basé sur la réduction du niveau de désenclavement et du déficit de développement urbain face à l’exode rural, le renforcement de l’attractivité internationale et la radiation régionale, le positionnement de la région comme vitrine pour le développement durable et la préservation des patrimoines naturel et culturel, la gouvernance et la structuration des rôles des différents acteurs pour la convergence de l’action publique et la dimension économique des grands projets urbains.

Amalki Saoudi

Related posts

*

*

Top