La plateforme marocaine reprend de plus belle

Aéronautique

Par Youness Akrim – MAP

Après une période de vaches maigres sur fond de crise sanitaire et économique, la plateforme aéronautique marocaine reprend progressivement son élan, à la faveur de l’inauguration de nouvelles usines et du lancement de projets ambitieux de modernisation du secteur.

Au fur et à mesure des annonces successives d’inauguration ou d’extension des sites industriels par des opérateurs de renom, la reprise du secteur commence à se concrétiser doucement mais sûrement, avec un accent accru sur la digitalisation et la décarbonation, en ligne avec les dernières tendances de l’industrie à l’échelle mondiale.
La base aéronautique nationale, de par ses multiples atouts et son savoir-faire avéré, s’est imposée davantage en tant que destination de prédilection des grands noms du secteur, en quête d’un environnement sûr et propice à l’innovation et la création de la valeur.

Les dernières implantations industrielles accueillies en grande pompe au Maroc témoignent de cette confiance, d’autant plus que leurs initiateurs sont spécialisés dans des filières de haute technicité, à même de soutenir le rayonnement du Made in Morocco et la montée en compétence de l’industrie nationale.

Parfaite illustration de cette percée, le partenariat scellé, fin août dernier, entre les deux opérateurs de l’Aéronautique Pilatus et Sabca pour le montage complet à Casablanca des aérostructures de l’aéronef PC-12.

Le contrat prévoit l’assemblage du fuselage, ailes et commandes de vol y compris l’installation électrique du câblage. Le premier fuselage aile assemblé dans la nouvelle unité industrielle de Sabca à Casablanca sera prêt à être livré à la ligne d’assemblage finale à Stans, en Suisse, d’ici la fin de 2022.

Après l’inauguration de son premier site à Casablanca en 2018, Hexcel, fabricant de matériaux composites avancés du secteur aéronautique, a décidé, récemment, l’extension de son usine de Casablanca, située au sein de la zone franche MidParc.

En fournissant des matériaux de structure légers à hautes performances utilisés, notamment, par les industries de l’aéronautique commerciale, le spatial et la défense, ce noyau industriel conforte le positionnement du Maroc sur les plus hautes technologies aéronautiques mondiales.

Toujours à Midparc, cette zone franche multiservices qui fait le bonheur des entreprises de l’aéronautique, le groupe « Le Piston Français » (LPF) a inauguré une nouvelle usine dédiée à la production de pièces mécaniques de haute technicité pour l’aéronautique.

Il s’agit de la première usine au Maroc dédiée à l’usinage de pièces circulaires en métaux durs pour les moteurs d’avions. Cette nouvelle structure intègre l’écosystème moteurs d’avions mis en place dans le cadre du plan d’accélération industrielle.

Aéronautique: vers une relance décarbonée

Les contours de l’industrie aéronautique du futur se précisent davantage, laissant présager un virage écologique vers l’avion vert et une production décarbonée.  Toujours à l’écoute des tendances et des opportunités à saisir, les opérateurs marocains sont déterminés à réduire leur empreinte carbone et satisfaire ces nouvelles exigences.

C’est lors du dernier « Digital Aerospace Meetings » que les membres du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS) ont signé une lettre d’engagement moral pour la décarbonation, consacrant ainsi le caractère stratégique de cette orientation pour le Groupement.

Ainsi, ces membres, souhaitent « mener la décarbonation de leur production dans les meilleures conditions d’accompagnement possibles avec l’appui des instances gouvernementales et institutionnelles, et au même rythme que les actions menées aux niveaux européen et mondial ».

L’appropriation des processus de l’Industrie 4.0 et la conquête de nouveaux marchés constituent, également, des enjeux cruciaux pour le GIMAS qui place beaucoup d’espoir dans la reprise de l’aérien et l’ouverture des frontières, une condition sine qua non pour une relance durable d’un secteur qui a fait montre d’une résilience à tout épreuve.

Top