«Le contenu et le ton de la lettre du patron des patrons dénuées de tout fondement»

Le GPBM contre attaque

Le Groupement professionnel des Banques du Maroc n’a pas tardé à remettre le président de la CGEM  à la raison. En réponse à sa lettre adressée au secteur bancaire, le GPBM se dit indigné du discours de Chakib Alj jugé de nature à divisé les rangs en cette période de crise sanitaire et à semer la panique. La réponse des banquiers rappelle la forte mobilisation du secteur pour le soutien des ménages et des entreprises impactés par les effets du Covid-19.

La lettre du président de la CGEM pointé du doigt la difficulté d’accès de certaines entreprises à leur responsable clientèle ainsi que le niveau élevé  des pénalités ou intérêts supplémentaires pratiqué par certaines banques et le refus du  report qu’à compter du mois d’avril. Chakib ALJ fustige également l’augmentation des marges et tarifications des emprunts rappelant que «le taux de refinancement des importations sont parfois passés de 1,5% à 3,5% (pourtant BAM {Bank Al-Maghrib,} a réduit son taux de base et les taux de base sur le dollar et l’Euro sont à des niveaux historiquement bas). Les taux de change sont parfois sans rapport avec les cours pivots et certaines salles de marché sont fermées» explique la lettre.

La réplique du GPBM ne sait pas fait attendre. La lettre co-signée par Othmane Benjelloun et Mohamed El Kettani, respectivement président et vice président du groupement professionnel des banques du Maroc.  «Au nom du GPBM et toutes ses banques membres, permettez-nous de vous dire que le contenu et le ton de votre lettre de ce jour sont pour le moins inadmissibles et vos attaques et allégations contre le secteur bancaire marocain dénuées de tout fondement. Il ne sont pas à la hauteur de la responsabilité nationale que nous devons tous assumer dans la sérénité et la concertation dans cette crise sanitaire mondiale que traverse notre pays», relate la lettre.

Les représentants des banques se disent indignés par le contenu inadmissible et infondé du courrier de Chakib Alj. Ils confirment leur mobilisation continue et permanente pour soutenir l’économie nationale avec l’écoute et la bienveillance nécessaires.  Le GPBM rappelle que ses banques n’ont pas tardé à se mobiliser pour soutenir le Comité de veille économique et les différents partenaires publics et privés dont notamment la CGEM dès l’apparition de la pandémie du Coronavirus.

La lettre du GPBM reprend que «Jusqu’à même hier soir et ce matin, nous finalisions avec le ministère des Finances, directement et à travers la CCG, les dernières modalités pour l’opérationnalisation dès lundi prochain de nos engagements pris au niveau du Comité de veille économique pour le report des échéances de crédits et l’octroi de crédits de fonctionnement pour les entreprises touchées par les conséquences de la pandémie». Pour conclure, le GPBM demande à la CGEM de renseigner sur la liste des clients  «qui se seraient heurtés à des problèmes avec leurs banques dans la gestion du dispositif de soutien mis en place pour réduire les effets du coronavirus».

Fairouz El Mouden

Related posts

*

*

Top