L’écosystème marocain en vedette à Detroit

L’écosystème marocain du secteur de l’automobile sera en vedette lors de l’édition 2019 du «FT Future of the Car Summit USA», un évènement phare sur les tendances futures de cette industrie sur le marché américain, qui s’est ouvert mardi à Détroit, dans l’Etat du Michigan, à l’initiative du prestigieux quotidien économique le «Financial Time» avec la participation d’acteurs majeurs du secteur au niveau mondial.

Une importante délégation marocaine prend part à ce Sommet où le Royaume est invité d’honneur avec à l’agenda une série d’évènements sur deux jours pour présenter le potentiel et les atouts du secteur automobile dans le Royaume.

Cette deuxième édition de ce rendez-vous professionnel est organisée en partenariat notamment avec l’Agence marocaine pour le développement des investissements et des exportations (AMDIE), et le soutien de l’ambassade du Royaume à Washington.

Initié sous le thème : «Mener la révolution de la mobilité», le sommet sera marqué par une conférence sous le thème: «Comment le Maroc a-t-il construit un écosystème automobile durable et innovant pour un écosystème de mobilité durable ?» animée par le Directeur général de l’Industrie auprès du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique, Ali Seddiki.

Dans une note de présentation de l’évènement, le Financial Times précise que le Maroc est classé, selon l’Agence Fitch, 5e plus grand exportateur étranger vers l’Europe avec une capacité installée de 700.000 véhicules, ce qui en fait le n°1 en Afrique. «Aujourd’hui, le taux d’intégration de l’industrie automobile est de 60%. La conception et la fabrication des moteurs sont confiées par les équipementiers à des ingénieurs marocains. Cela a été rendu possible grâce à une stratégie ambitieuse pour le secteur étalé sur 5 ans», ajoute la même source.

A Détroit, ville du Midwest américain réputée pour la vigueur de son industrie automobile qui lui vaut son surnom de «the Motor city », le sommet servira à mettre en valeur les multiples atouts compétitifs de l’écosystème automobile marocain ainsi que son attractivité pour les investisseurs étrangers.

C’est ainsi qu’en marge de la conférence principale, un déjeuner débat sera animé également par Seddiki en présence d’une quinzaine d’acteurs de renom de l’industrie automobile invités par le Financial Times sur proposition du Maroc.

Alors que l’industrie automobile et le monde qui l’entoure évoluent, les connaissances et la préparation feront la différence entre succès et échec. Aussi, le Sommet « FT Future of the Car » se propose-t-il d’examiner comment les constructeurs automobiles se préparent à façonner l’avenir de la voiture dans le nouvel écosystème de la mobilité. Et à mesure que de nouveaux types de voitures sont introduits, comment les chaînes de fabrication et d’approvisionnement seront-elles mises à jour? Des constructeurs, des innovateurs et des experts invités à ce sommet auront également à examiner à quel point la durabilité et la longévité seront essentielles pour les véhicules autonomes, et comment cela affectera-t-il les modèles commerciaux? Et alors que la mobilité urbaine a été transformée par l’autonomie et la connectivité, comment la voiture s’intégrera-t-elle dans cette nouvelle réalité?

Les défis environnementaux et l’évolution de la demande des consommateurs figurent également parmi les axes de débats lors des différents ateliers au menu du Sommet. Dans le cadre de cet événement d’envergure, le Maroc sera également à l’honneur lors d’un dîner-débat organisé par l’Ambassade du Maroc à Washington et l’AMDIE, en partenariat avec la firme Salonnière, spécialisée dans la diplomatie gastronomique. Cette firme a été créée par Julie Egan qui a vécu au Maroc et servi, entre autres, comme conseillère auprès du Département d’État américain.

L’événement réunira des personnalités de haut niveau pour discuter de la mobilité et l’avenir de la voiture autour d’un dîner inspiré par la cuisine marocaine.

Le Sommet du Financial Times à Détroit sur l’industrie automobile, dont c’est la seconde édition, réunira un aréopage de dirigeants de l’écosystème automobile, en particulier des équipementiers et leurs fournisseurs. Des investisseurs, des entreprises en phase de démarrage, des bureaux de conseil, des fournisseurs de services de mobilité et des groupes de concessionnaires seront également au rendez-vous.  Parmi les noms attendus figurent General Motors, Ford, Bridgestone, Daimler, FCA, Hyundai, Isuzu, Karma Auto, Kawasaki, Lyft , Mitsubishi, Nissan, Porsche, PSA, Toyota, Uber, Volkswagen, et Volvo.

Aimen Bouzoggaghe

Related posts

*

*

Top