L’équipementier Coréen Hands inaugure son usine à Tanger

Le groupe Hands, équipementier automobile coréen, spécialisé dans la fabrication de jantes en aluminium, a inauguré, la semaine dernière, à Tanger, son premier site de production en Afrique.

Implantée à Tanger Automotive City, sur une superficie de 23 Ha, le complexe industriel représente un investissement de 4,3 milliards de dirhams et permettra la création de 1.600 emplois. Sa capacité de production à terme est de 8 millions d’unités par an, dont 85% est destiné à l’export. Hands vise à adresser les grands constructeurs tels que PSA, Renault, Nissan, Volkswagen, GM, Hyundai, Ford, Kia, Skoda, Suzuki, Chrysler…

Notons que ce projet stratégique est le premier projet coréen phare au Maroc, porté par un acteur majeur de l’industrie coréenne et l’un des Top 5 des plus grands fabricants mondiaux de jantes en aluminium.

A cette occasion, Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique, a déclaré que «l’implantation du groupe Hands au Maroc permettra au Maroc de passer au 3ème rang mondial au niveau de la fabrication de jantes en aluminium», et d’ajouter qu’«avec le lancement de ce projet, le secteur automobile pérennise ses acquis et s’oriente vers de nouveaux paliers de croissance».

Pour sa part, Rhee Sukchoo, Président de Hands, a révélé que «le groupe a pensé à élargir ses activités au niveau international en investissant à Tanger, bénéficiant ainsi de la position stratégique du Maroc qui facilite l’accès à l’Union européenne et d’autres pays proches, expliquant que l’usine de Tanger a été équipée par la meilleure technologie existante dans le domaine afin de garantir une production de 4 millions de jantes en aluminium par an».

Il a exprimé aussi son espoir de voir cette usine contribuer au développement du groupe Hands Corporation et au secteur de l’industrie automobile au Maroc, faisant remarquer que l’usine deviendra le plus grand site de production du groupe quand sa capacité atteindra 8 millions de jantes en aluminium annuellement.

Le lancement de ce projet d’envergure qui témoigne de l’attractivité de la plateforme automobile nationale marque un nouveau cap pour l’industrie automobile marocaine. Il permet de localiser au Maroc un métier de pointe et confirme le positionnement du Maroc dans une industrie de haute technologie.

Le Royaume a pu entrer dans une nouvelle ère de production automobile et faire du secteur un réel fer de lance de l’économie marocaine. L’industrie automobile marocaine qui compte aujourd’hui plus de 250 acteurs nationaux et internationaux, est devenue le premier poste d’exportation du Maroc avec 72,3 milliards de DH de chiffre d’affaires à l’export en 2018.

Il est à préciser que Hands a une capacité de production de 13,5 millions d’unités par an et dispose de 6 unités de production et un centre de recherche et développement (R&D), répartis en Corée et en Chine.

Aimen Bouzoggaghe

Related posts

*

*

Top