Les Botolistes rugissent mieux que les «pros» d’Europe

Comme attendu, la sélection nationale des joueurs locaux s’est imposée, dimanche soir, au grand stade de Marrakech en match amical, face à son homologue du Burkina Faso sur le score de (1-0). Le seul but de l’équipe nationale a été l’oeuvre de Karim El Barkaoui au bout des 10 dernières minutes d’une rencontre qui a tenu ses promesses.

Les joueurs locaux du championnat national ont réalisé un grand match en dominant une équipe burkinabaise composée dans sa majorité par des footballeurs professionnels évoluant en Europe. Cette victoire, courte soit-elle, reste d’un grand apport pour le moral de nos botolistes qui ont ainsi confirmé le premier succès obtenu (2-0), jeudi dernier, au détriment de l’équipe nigérienne, pour le première sortie amicale au terrain annexe du grand stade de Marrakech.

Ces deux rencontres nous ont donné une bonne idée sur  l’aptitude de nos joueurs locaux qui se  préparent à la double confrontation face à leurs homologues d’Algérie, pour le compte des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020. Le match «aller» est prévu pour 20 septembre en Algérie et le «retour» le 18 octobre au Maroc.

En attendant cette double confrontation maghrébine face à une formation algérienne pas facile à négocier puisqu’elle souhaite aller sur les traces de la sélection A des Fennecs ayant récemment décroché le titre de la CAN 2019 en Egypte, les joueurs locaux de la Botola ont fait de bons signes sur leur détermination d’aller plus loin. Les Botolistes d’aujourd’hui dirigés par un nouveau sélectionneur, Houcine Ammouta, comptent également aller sur les traces de ceux ayant offert au Maroc le premier titre africain en CHAN 2018 en compagnie de l’autre entraineur Jamal Sellami.

Les deux cadres nationaux ont pour le moment rempli leur mission, le premier avec brio et le second aussi en commençant la défense du CHAN en trombe. Car disons-le franchement, Ammouta a fait ce que Vahid Halilhodzic, le nouveau coach des Lions de l’Atlas, ne l’a pu réussir du moins pour son premier match amical où ses «professionnels» d’Europe ont frôlé la catastrophe avant d’arracher un nul décevant face à cette même équipe burkinabé malmenée par nos joueurs locaux.

Dans l’ensemble, ces deux sorties amicales sont de nature à permettre d’avoir une première idée claire sur l’aptitude physique et le niveau technique des joueurs du staff d’Ammouta avant aller confirmer leur mérite dans les choses sérieuses et contre un adversaire des plus aguerris. Certes, le résultat compte toujours peu dans de tels matchs amicaux mais la victoire surtout avec la manière reste d’une grande importance pour donner plus de confiance à nos joueurs locaux afin de réussir le Cap algérien dans l’espoir d’aller défendre leur titre.

Voilà une autre belle occasion qui s’offre, tout prochainement, à nos joueurs locaux venant des meilleurs clubs de la Botola et remportant plusieurs titres à l’échelon africain à l’image de ceux du Raja et du Wydad qui ont offert au Maroc tant de sacres africains, ce que les pros des Lions ne l’ont guère fait…

A vous d’en juger…

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top