Pays-Bas: Le monde redoute une déferlante de la haine

Les autorités néerlandaises ont fait état de «plusieurs victimes» dans des fusillades survenues dans «plusieurs endroits», lundi matin, dans la ville d’Utrecht (centre des Pays-Bas), évoquant un acte «potentiellement terroriste».

«Des fusillades ont eu lieu ce matin à Utrecht à plusieurs endroits», a affirmé le directeur l’agence nationale pour la sécurité et le contre-terrorisme (NCTV), Pieter-Jaap Aalbersber, lors d’un conférence de presse. Et d’ajouter qu ‘une «importante opération de police (était) en cours pour trouver le tireur».

Auparavant, les médias avaient fait état d’au moins un mort et plusieurs blessés lors d’une fusillade survenue dans un tramway dans la ville néerlandaise d’Utrecht.

Le tireur, toujours en fuite, se trouvait dans le tramway où il aurait sorti une arme et tiré sur plusieurs personnes.

Le nombre des personnes blessées n’est pas encore connu, avait écrit la police d’Utrecht sur Twitter, notant que les secours sont arrivés sur place et le périmètre a été bloqué.

La police qui n’exclut pas le fait que plusieurs tireurs soient impliqués dans cette fusillade, a indiqué avoir pris en compte «le motif potentiellement terroriste» de la fusillade.

La ville d’Utrecht conseille à chacun de rester confiné à l’intérieur, d’autres incidents n’étant pas à exclure, tandis que le trafic des trams et des bus est pour le moment interrompu dans la ville. Le niveau d’alerte pour la province d’Utrecht a été placé au stade 5, le plus haut niveau possible.

*

*

Top