Tbourida: L’espace le plus convoité au salon u cheval

S’il y a un espace qui bat son plein au salon du cheval, c’est bien celui de la Tbourida. Mardi en début d’après-midi, la foule attendait impatiemment que le défilé se mette en place.

Le spectacle d’étalons arabes chevauchés par des cavaliers armés de fusils à poudre noire et galopant à l’unisson séduit grands et petits. Selles brodées, cuirs maroquinés, métaux dorés, les plus chevaux du Maroc défilent pour le plus grand bonheur des visiteurs. Les cavaliers, quant à eux, sont vêtus de djellabas blanche ou jaune, portant une petite sacoche en cuir.

Ce jour-là, 16 «sorbas» ont disputé la première épreuve du Grand prix Mohammed VI de Tbourida. Elles représentent différentes villes marocaines. Fusils en main, les cavaliers se sont lancés tour à tour à l’assaut d’un long terre-plein central, sous les encouragements de la foule. Ces coups de baroud, lancés simultanément, se confondent en un seul coup de tonnerre. Les équipes se succèdent. Au terme de ces galops effrénés, la troupe de Casablanca-Settat a remporté le premier prix. Une autre sorba de la région de Casablanca a raflé le 2e prix, tandis que le 3ème prix est revenu aux cavaliers de Beni Mellal-Khenifra. De nombreux visiteurs n’en sont pas à leur première visite. «C’est la 5e fois que je visite le salon, spécialement pour contempler ce beau spectacle», nous confie un jeune visiteur venu de Casalanca.

La Tbourida est en fait le premier sport équestre au Maroc. Les troupes en lice sont souvent composées de jeunes fonctionnaires passionnés par le monde du cheval. Elle déploie leur art hérité de génération en génération. Les plus chanceuses peuvent partir avec une cagnotte de 500.000 dhs!

***

Le président de l’Organisation arabe

du pur-sang arabe loue les progrès accomplis par le Salon du Cheval

Le président du conseil d’administration de l’Organisation arabe du pur-sang arabe, le Prince Abdelaziz Bin Ahmed Bin Abdelaziz, a salué, mardi, les progrès accomplis au cours de la dernière décennie par le Salon du cheval d’El Jadida, dont la onzième édition a débuté la veille.

Au cours d’une rencontre avec le président de l’Association du Salon du cheval, Moulay Abdellah Alaoui, le Prince Abdelaziz a souligné que le succès et le développement de cet événement témoignent de l’intérêt que porte SM le Roi Mohammed VI au soutien et à la promotion du cheval, en général, et au pur-sang arabe, en particulier.

Il a fait état de l’existence d’une étroite collaboration avec l’Association du Salon du cheval en matière d’élevage des pur-sang arabes, de formation des éleveurs et d’organisation d’activités destinées au développement de cette race.

En 2015, les deux parties ont signé un accord de coopération portant notamment sur la promotion du Salon d’El Jadida aux plans arabe et international et de la participation des éleveurs marocains aux manifestations placées sous l’égide de l’organisation.

Le Salon du cheval est devenu, au fil des ans, la vitrine du riche patrimoine culturel lié au cheval et un tremplin pour renforcer les activités équestres au Maroc et les métiers de ce secteur.

Cet événement a acquis une notoriété internationale grâce à la diversité des activités qui y sont organisées et aux nombreuses opportunités de rencontres qu’il procure et auxquelles participent de nombreux étrangers.

Related posts

*

*

Top