Top départ pour Marjane en Mauritanie?

En juin dernier déjà, plusieurs supports de presse mauritaniens faisaient état de l’ouverture imminente de Marjane à Nouakchott. Le groupe mauritanien LOE de Limam Ould Ebnou serait devenu le master franchisé de Marjane en Mauritanie, en lieu et place d’Auchan.

Ce dernier s’était depuis 2015, via son enseigne Atac, implanté en Mauritanie en partenariat donc avec le groupe LOE en créant le plus imposant super marché de Nouakchott, implanté au bord de la grande artère dite des «soukouks» dans un quartier phare de la capitale mauritanienne. Cette première grande surface de 1 500 m2 devait être suivie par une vingtaine d’autres ouvertures dans les principales villes du pays à horizon de 5 ans, toutes avec un positionnement de supermarché de proximité «sans fioriture et bon marché».

Aujourd’hui, les magasins Atac devraient passer sous le label Marjane. L’objectif de cette nouvelle alliance serait d’offrir aux consommateurs mauritaniens des produits haut de gamme et diversifiés avec des prix plus compétitifs.

Le groupe Limam Ould Ebnou (LOE) est propriété du richissime homme d’affaires et entrepreneur mauritanien du même nom.Il est le fondateur à la fin des années 90 de Mauritanie Leasing, le seul acteur du crédit-bail de l’affacturage du pays pendant plus de 15 ans.En 2012, il reçoit l’agrément de la Banque centrale de Mauritanie en vue de créer sa propre banque. Mauritanie Leasing est alors transformée en Banque Populaire de Mauritanie (BPM), dans la foulée de la poussée des institutions qui ont envahi le paysage bancaire mauritanien dans les années 2000.

Soumayya Douieb

*

*

Top