Une charte gouvernementale sous le signe de la poursuite des réformes économiques

L’annonce tant attendue en a été faite ce mercredi par le chef du gouvernement. Saâd Eddine El Othmani a affiché les ambitions économiques de l’exécutif pour la durée de son mandat.

Certes, Cette vision n’a été livrée que dans ses grandes lignes sur la majorité des axes, mais le tout converge vers le renforcement de la compétitivité de l’économie nationale et la  consolidation du développement durable.

Les projections annoncées revêtent un réalisme certain, les principaux objectifs chiffrés étant de réaliser un taux de croissance compris entre 4,5% et 5,5%, et maîtriser le déficit budgétaire à 3% du PIB à l’horizon 2021. En termes de croissance, l’objectif semble atteignable, même en dépendant de la convergence de plusieurs facteurs : Une croissance qui dépend du climat, la conjoncture mondiale, l’évolution des prix du pétrole, etc.

De même, la maitrise du déficit budgétaire reste à la portée. Sur le plan des indicateurs macro-économiques, le gouvernement table sur la réduire le taux d’endettement de la trésorerie à moins de 60% du PIB, celui de l’inflation à moins de 2% et celui de chômage à hauteur de 8,5%.

Grosso modo, c’est une déclaration sous le signe du «renforcement», en particulier pour les stratégies sectorielles. L’exécutif reconduit sa confiance dans les différents programmes et leur assure la continuité. En agriculture, le gouvernement prévoit de poursuivre sur la lancée du plan Maroc Vert, en encourageant l’essor des industries agroalimentaires et en soutenant l’agriculture solidaire. Idem pour le secteur des énergies et des mines, où l’appui au Phosphate en tant que locomotive prime, dans l’attente d’introduire des mesures incitatives pour encourager l’investissement dans le secteur minier.

En finances, en plus de promettre l’avènement de nouveaux mécanismes financier, on annonce la poursuite de la réforme de la loi bancaire, le souhait de mobiliser davantage l’épargne, et le désir d’accompagner la vision régionale du pôle financier de Casablanca.

I.E.M

Related posts

*

*

Top