Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé

Ligue des Champions

Des huitièmes sans le Real Madrid ? C’est une possibilité réelle après une défaite 2-0 contre le Shakhtar Donetsk mardi qui éloigne l’équipe de Zinédine Zidane de la qualification en Ligue des champions, que Liverpool, lui, l’a obtenue aux dépens de l’Ajax (1-0).

Le Bayern Munich a fini par trébucher: inarrêtable en C1 pendant 15 matches et autant de victoires, le champion d’Europe en titre a concédé un nul 1-1 contre l’Atlético, voyant sa série record s’interrompre au stade Metropolitano de Madrid.

Les Bavarois, qui étaient d’ores et déjà qualifiés pour les huitièmes et ont fait tourner contre l’«Atléti», ont longtemps été menés après l’ouverture du score du prodige portugais Joao Félix (26e). Mais Thomas Müller a égalisé sur penalty (86e) pour éviter la défaite.

C’est une belle occasion manquée pour les «Colchoneros» (6 pts), qui restent sous la menace de Salzbourg (4 pts), leur prochain adversaire, vainqueur du Lokomotiv Moscou 3-1.

Et si le Real passait par la fenêtre dès la phase de poules ? Ce scénario, impensable depuis 1997 (23 qualifications successives), a pris corps avec la déroute de l’équipe de Zidane contre le Shakhtar.

Maladroit en attaque, le Real s’est fait cueillir par Dentinho à l’heure de jeu (57e), l’attaquant brésilien profitant d’une mésentente défensive entre les Français Ferland Mendy et Raphaël Varane. Et Manor Solomon a ensuite fixé l’arrière-garde madrilène, toujours orpheline de son pilier Sergio Ramos, pour enfoncer le clou en contre (83e).

A une journée de la conclusion de la phase de groupes, voilà la «Maison blanche» rétrogradée à la troisième place du groupe B, dépassée par son adversaire ukrainien à la différence de buts particulière (7 pts chacun).

«Zizou», triple vainqueur de la C1 sur le banc merengue (2016-2018), paraît grandement fragilisé. Et le Real jouera son destin à domicile face au leader du groupe Mönchengladbach (8 pts), qui a chuté contre l’Inter Milan (3-2) malgré un doublé du Français Alassane Pléa (45e+1, 76e). Les Intéristes (5 pts), guidés par deux buts de Romelu Lukaku (64e, 73e), gardent un espoir d’arracher la qualification.

A noter qu’Achraf Hakimi, qui a débuté la rencontre sur le banc avant de faire son entrée à la 60e minute a la place de Darmien, compte une passe décisive délivré à la 73e minute de jeu à Lukaku.

Tout est quasiment plié dans le groupe C: en allant décrocher un nul 0-0 à Porto, Manchester City (13 pts) s’est assuré de devancer les «Dragons» (10 pts) à la différence de buts particulière et donc de finir en tête de la poule devant le club portugais, officiellement qualifié pour les 8es.

Les Reds de Liverpool seront bien au rendez-vous des huitièmes: les vainqueurs de l’édition 2019 ont fait le service minimum contre l’Ajax Amsterdam (1-0) avec un but de Curtis Jones à la réception d’un long centre venu de la droite (58e).

Cela suffit au bonheur de Jürgen Klopp et de ses hommes (12 pts), qui s’assurent au passage la tête du groupe. La deuxième place qualificative se jouera lors d’une confrontation directe alléchante entre l’Ajax (7 pts) et l’Atalanta Bergame (8 pts), freinée par les modestes Danois de Midtjylland (1-1).

L’international marocain Noussair Mazraoui a été l’auteur d’une magnifique performance face aux hommes de Klopp, et a encore une fois prouvé qu’il était un des meilleurs à son poste au monde lors ce qu’il n’est pas blessé.

L’Olympique de Marseille s’est imposé 2-1 à domicile sur deux penalties de Dimitri Payet (55e, 75e) face à l’Olympiacos… lesquels gardent néanmoins l’avantage à la différence de buts particulière (1-0 à l’aller).

Le lance de fer de la sélection, Youssef El Arabi, a été particulièrement discret lors de cette rencontre et n’a rien pu faire pour changer le score au tableau.

Étiquettes ,

Related posts

*

*

Top