Importance d’une alimentation saine et équilibrée

Diabète et Alimentation

Ouardirhi Abdelaziz

Parler de la maladie diabétique , des spécificités de cette pathologie qui est devenue fréquente chez , c’est faire référence à notre mode de vie , a notre alimentation , qui n’est plus ce qu’elle était autrefois , alors que le Maroc   ne comptait que quelques cas disparates de diabétiques.

Aujourd’hui , il y a près de 3 millions de Marocains qui sont diabétiques , et la question de l’alimentation est toujours d’actualité, bien plus l’alimentation est une préoccupation majeure des personnes diabétiques car elle fait partie intégrante de leur traitement .

Une courbe exponentielle au Maroc

Actuellement, il y a 300 millions de diabétiques dans le monde. Plus de 90% des diabétiques ont le diabète de type II, et seulement 10 % présentent le diabète de type I.

En 2030, il y aura 330 millions de diabétiques dans le monde. Cette épidémie du diabète est surtout due aux modifications du mode de vie, l’occidentalisation, l’alimentation très calorique, la sédentarité, le dépistage plus actif du diabète, le vieillissement de la population…

Le Maroc n’est pas épargné par la propension du diabète, qui représente de plus en plus un réel problème de santé publique.

Depuis une décennie, le nombre de malades augmente de manière quasi-exponentielle avec près d’un million de malades en 2000, deux millions en 2005, et trois millions en 2021

Du fait du vieillissement et du mode de vie actuel des Marocains, la prévalence actuelle du diabète dans notre pays est appelée à augmenter, ce qui fatalement engendrera un nombre plus élevé de malades diabétiques……

Une alimentation équilibrée

Au Maroc , dans pratiquement toutes les familles il y a toujours un malade diabétique. Outre le type de diabète , le traitement , les analyses qui sont réalisées , la discussion avec le diabétique porte surtout sur le régime . Une occasion pour le malade et sa famille ou ses amis d’aborder un sujet qui ne laisse pas insensible

Cependant , il est utile de rappeler que de nos  jours , on ne parle plus de régime pour personnes diabétiques mais d’une alimentation équilibrée, dans laquelle chacun des groupes alimentaires aura sa propre importance. Pour équilibrer ses repas, il va alors falloir respecter certains principes diététiques simples, acquérir quelques connaissances sur les aliments et connaître leurs intérêts nutritionnels.

Il ne s’agit pas d’aller très vite en besogne , de chercher a tout chambouler , non , il faut agir avec pondération , avec mesure et respecter les consignes de votre médecin traitant .

Les patients qui sont peu ou pas informés confonde tout , il est donc très clair que la  modification des comportements ne signifie pas l’observation et l’application d’un régime draconien comme le font certains malades . Il faut savoir qu’ une alimentation équilibrée et diversifiée est la clé d’une bonne prise en charge du diabète et permettra de retarder les complications.

Adopter de bonnes attitudes de vie

En général, l’alimentation fait partie intégrante du traitement du diabète type 1 ou type 2, avec quelques particularités pour chaque type de diabète. Pour le diabète de type 1, l’alimentation est la même que celle de la population générale, c’est-à-dire une alimentation saine et équilibrée.

Pour le diabète de type 2, où le malade a un excès de poids, il faut réduire les apports énergétiques et avoir une alimentation hypocalorique.

Il s’agit d’observer quelques règles de bonnes conduite pour être en bonne et parfaite santé .

Manger équilibré et pratiquer régulièrement une activité physique sont des attitudes que devraient adopter tout un chacun, et pas seulement les personnes diabétiques.

Ne sautez pas de repas et évitez le grignotage 

Pour cuisiner, favorisez autant que possible les modes de cuisson sans graisse et remplacer les graisses animales en particulier le beurre par des matières grasses d’origine végétale.

Il faut savoir gouter et apprécier aussi à la cuisine vapeur. 

Limitez votre consommation de viandes grasses, de charcuterie, préférez les viandes maigres (lapin, poulet ) et mettez du poisson au menu 

N’associez pas plusieurs aliments gras dans un même repas 

Répartissez la consommation de glucides entre les différents repas 

Consommez des fruits et des légumes riches en fibres, cinq par jour Sans oublier les légumes secs et les céréales complètes 

Interdisez-vous les boissons sucrées ;

Si vous êtes en surpoids, essayez de perdre quelques kilos, cela favorisera l’action de l’insuline 

Quels sont les produits interdits ?

Il est difficile d’établir une liste précise d’aliments à privilégier et à proscrire. Seuls votre médecin traitant  , une diététicienne ou une nutritionniste peuvent vous proposer un plan d’alimentation approprié à votre situation (poids, âge, activités physiques, antécédents médicaux, etc.) Cependant a titre indicatif , il est utile d’éviter certains produits quand on est diabétique :

Sucre , miel, chocolat, confiture, raisin, châtaignes, dattes, figues et fruits secs, fruits en conserves, pâtisseries, lait concentré sucré , sodas sucrés, sirop, jus de fruits sucrés, alcools, bière…..

Si vous désirez plus de détails et d’informations poussées , il faut toujours vous en remettre à votre médecin.

Qu’en est – il des fruits ?

C’est le genre de questions qui sont souvent posées par les diabétiques

Tous les fruits, sans exception, peuvent être consommés par une personne diabétique. Mais comme, certains fruits ont un contenu en glucides plus élevé que d’autres, il est important d’en contrôler la quantité et de bien répartir les portions durant la journée.

Et c’est là tout le rôle du diabétologue , de la nutritionniste qui vous orienteront , et qui vous donneront de précieux conseils .

Pour la petite histoire , il existe une façon simple d’estimer la dimension d’une portion : la grosseur de votre poing devrait représenter une portion de fruits comme une pomme, une orange, une poire.

Les personnes diabétiques peuvent manger de deux à quatre portions de fruits par jour, mais ont avantage à ne consommer qu’une portion de fruit à la fois, au repas ou en collation. Pourquoi?

Parce qu’une portion moyenne de fruits contient environ 15 à 20 g de glucides, soit l’équivalent de 3 à 4 petits carrés de sucre

Pour que votre repas soit varié et équilibré tout en contenant une quantité adéquate de glucides, une portion de fruit est donc généralement suffisante.

L’importance de l’activité physique


La prévention du diabète de type 2 passe d’abord par un changement de mode de vie chez les individus prédisposés au diabète (avec antécédents familiaux notamment). Une grande enquête menée par le National Institute of Health montre que trente minutes quotidiennes d’exercice physique (marche par exemple) suffisent à diminuer de 58% la probabilité de développer la maladie.

L’effort physique fait consommer du sucre, puisque c’est le carburant de nos muscles .

 Il fait aussi baisser la tension artérielle et contribue à la perte du poids. Or, il est prouvé que la perte de quelques kilos fait déjà baisser le taux de sucre dans le sang. Les études montrent surtout l’effet bénéfique de l’activité physique sur la diminution du risque de diabète et de ses complications. L’idéal encore une fois est de pratiquer 30 minutes d’activité soutenue de suite (marche rapide ou autre) tous les jours. Mais il faut le faire selon ses moyens. Si on ne faisait rien et qu’on se met à marcher 10 à 15 minutes tous les jours, cela aura déjà un impact.

Top