1ère réunion conjointe des groupes d’amitié du Sénat et de la Chambre des Conseillers depuis le début de la pandémie

France-Maroc

Les groupes d’amitié France-Maroc du Sénat et Maroc-France de la Chambre des Conseillers ont tenu, mardi, une réunion conjointe par visioconférence depuis Paris et Rabat, la première depuis le début de la pandémie. Tenue à l’initiative du président du groupe d’amitié France-Maroc, Christian Cambon, également président de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, et du premier vice-président de la Chambre des Conseillers, Abdessamad Kayouh, la réunion a été l’occasion d’échanger sur trois principaux thèmes à savoir « Le Parlement face à la gestion de la crise sanitaire : regards croisés entre le Maroc et la France », « Le développement des territoires et la coopération décentralisée : le rôle des Chambres hautes », et « Les relations franco-marocaines : la contribution des groupes d’amitié », indique un communiqué du groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc du Sénat.

De nombreux parlementaires français et marocains ont pris part aux échanges, notamment Roger Karoutchi, sénateur des Hauts de Seine (LR), 1er Vice-président en charge des activités internationales et des groupes d’amitié, Catherine Dumas, sénatrice de Paris (LR), Vice-présidente du groupe d’amitié, Corinne Féret, sénatrice du Calvados (SER), Vice-présidente de la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation et Vice-présidente du groupe d’amitié, ainsi que Catherine Morin-Desailly, sénatrice de la Seine-Maritime (UC), Vice-Présidente du groupe d’amitié, Claude Kern, sénateur du Bas-Rhin (UC) et Secrétaire du groupe d’amitié et Olivier Cadic, sénateur représentant les Français établis hors de France (UC), ajoute le communiqué.

« Cette réunion conjointe, la première depuis le début de la pandémie, organisée par visio-conférence entre Paris et Rabat, dans le respect des règles sanitaires, a permis de démontrer que, malgré la Covid-19, les deux groupes d’amitié continuent de contribuer à l’approfondissement des relations d’amitié et de coopération entre les deux assemblées, et plus largement entre les deux pays » a déclaré le président Christian Cambon.
Le président du groupe d’amitié France-Maroc s’est également félicité de « la très large convergence de vues » constatée lors de cette réunion.

Related posts

*

*

Top