18e FIFM : Quand le public fait l’événement!

Marrakech – Mohamed Nait Youssef

Incontestablement, le public est l’une des clés de la réussite du FIFM. En effet, depuis vendredi matin, des jeunes et moins jeunes sont venus nombreux au Théâtre Royal de Marrakech pour récupérer leurs badges afin d’assister aux projections de films et aux débats.

Un défi relevé par le festival : fidéliser un jeune public marocain et vulgariser davantage la culture de l’image et du cinéma. Mieux encore, des foules de jeunes passionnés ont afflué nombreux pour recevoir dans la  joie les invités du festival.

C’est l’hospitalité habituelle de la ville ocre et des marrakchis !  Un instant fort de l’ouverture. La très généreuse actrice et productrice écossaise Tilda Swinton s’est vue quant à elle saluer chaleureusement ses fans avant de fouler le tapis rouge. La modestie des grands ! C’est désormais un rituel.  La  place mythique de  Jmaa El Fna a accueilli   des marées humaines qui ont fait le déplacement pour ne pas louper la projection du film «King Kong».

La projection s’est transformée en une véritable fête de cinéma populaire où le 7e art est ouvert sur toutes les couches sociales et catégories d’âge confondues. Sur scène, Jemaa El Fna, la star du cinéma australien, invité d’honneur du 18e FIFM. Naomi Watts a salué les cinéphiles, les festivaliers ainsi que le grand public juste avant la projection du film dans une ambiance conviviale, celle de ce lieu historique où la «halqa» et les arts vivants dialoguent avec les cinémas du monde.

Related posts

*

*

Top