Abdelkader Meskar, lauréat du «Prix Taylor 2019»

L’artiste peintre marocain Abdelkader Meska vient d’être consacré au mythique Salon d’Automne 2019 organisé par la Fondation Taylor, du 10 au 13 octobre dernier  à Paris, du «Prix Taylor», pour le tableau «La roue du bonheur». Une rentrée artistique très bien réussie et une belle reconnaissance qui honore l’œuvre de cet artiste peintre contemporain.

Il s’agit d’une grande distinction à l’échelle mondiale qui a été décernée au grand artiste marocain au cœur du célèbre salon d’art de renommée internationale et qui se termine sur le réputé quartier des Champs Elysées. Un salon qui doit sa réputation depuis sa création en 1903 pour s’imposer en rendez-vous incontournable de la création contemporaine d’artistes venus des quatre coins du monde.

Concernant «La roue du bonheur», c’était pour les visiteurs une opportunité de découvrir une œuvre lumineuse dans laquelle les formes pures, en abstraction sont en lumière dans un univers d’où le mouvement surgit en couleur et devient sensation émouvante de beauté. Comme l’exprime si bien artistiquement le lauréat du ‘’Prix Taylor’’. Et de souligner : «Peindre, c’est vivre. Je peins pour faire partager aux autres le plaisir que j’éprouve, la joie, la vie, la paix intérieure. M’exprimer librement, être libre. Je fais, je ne pense même pas du tout ! J’ai envie. Je peins, c’est tout. L’art lave notre âme de la poussière du quotidien…».

La cérémonie de distribution des Prix s’est déroulée en présence des deux invités d’honneur : le photographe plasticien Michel Kirch et le philosophe et sociologue Frédéric Lenoir, parrain de cette édition, qui ont honoré par leur participation un artiste d’exception, Abdelkader Meskar ! Le Salon d’Automne 2019 se termine sous chapiteaux, sur les Champs Elysées à Paris.  Pour rappel, l’artiste marocain Meskar Abdelkader est diplômé de l’école des Arts Appliqués de Casablanca et Rabat entre autres. Ce professeur d’arts plastiques vit et travaille entre Paris, Milan et Marrakech. Sans oublier qu’il a exposé plusieurs de ses œuvres dans les plus grands salons de par le monde.

A noter que le Salon d’Automne est un lieu d’art historique, créé en 1903, au Petit Palais à Paris, par quelques amis en réaction avec l’académisme régnant, il s’est imposé en tant qu’acteur et témoin essentiel de l’émergence des plus importants mouvements artistiques du 20ème siècle : Fauvisme, Surréalisme, Cubisme, Art abstrait, Nouvelle Figuration… C’est dans les sous-sols du Petit Palais, que quelques amis rassemblés autour de l’architecte Frantz Jourdain, Guimard, Carrière, Desvallières, Bonnard, Rouault, Vallotton, Vuillard, Matisse, et tant d’autres, décidèrent d’organiser une exposition indépendante, dans le but de promouvoir les avant-gardes et les esprits novateurs de leur temps.

Quant à la Fondation Taylor, elle existe depuis 1844 à Paris, c’est une association réunissant une panoplie d’artistes peintres, sculpteurs, architectes, graveurs et dessinateurs. Il s’agit de l’une des plus importantes institutions œuvrant à la défense des artistes  de par le monde.

En effet, la Fondation Taylor a été basée sur un principe de solidarité, son indépendance et sa longévité, elle a pour vocation de soutenir la création artistique et le développement de la connaissance des arts et ce, par le biais de l’organisation d’expositions, l’attribution de bourses et de prix, entre autres.

Abdeslam Khatib

*

*

Top