Aiguebelle réaffirme ses ambitions

Le chocolatier national se porte bien malgré une conjoncture jugée difficile. En effet, son directeur général pense terminer l’année avec un chiffre d’affaires de 280 millions de dirhams, vs 252 millions de dirhams en 2017. Autrement dit, la progression est là mais reste mesurée. Toutefois, les projets d’investissements de la marque demeurent intacts.

Annoncée depuis plusieurs années déjà, Amine Berrada Sounni a confirmé le projet de construction d’une nouvelle usine à Bouskoura pour une enveloppe de 300 millions de dirhams. Mais depuis 2017, le chocolatier investit déjà dans une usine pilote miniature afin de rendre la R&D plus fluide et plus efficace.

En réalité, la Compagnie chérifienne de chocolaterie a démarré un processus de modernisation de ses capacités de production depuis 2010. Après une première phase d’accélération industrielle couvrant la période 2010-2015 qui a nécessité la mobilisation de quelque 200 millions de dirhams, le plan 2015-2018 s’est lui concentré sur le process amont du chocolat liquide de manière à améliorer sa productivité et sa qualité. Cette stratégie s’est également accompagnée d’une importante campagne de recrutement, avec plus de 120 nouveaux collaborateurs qui ont rejoint la CCC depuis 2015.

Tous ces efforts se sont matérialisés, et plus particulièrement en 2018/2019, par une diversification produit notable, avec le lancement de la nouvelle catégorie pour la pâtisserie ménagère sous la marque Aiguebelle Ma Pâtisserie avec 15 produits en chocolat, sucre chocolaté et complément, le lancement du chocolat au lait et éclats de biscuits ainsi que le chocolat noir aux éclats d’amendes sous la marque Aiguebelle Délice.

En plus du lancement d’un concours national de pâtisserie, la Compagnie chérifienne de chocolaterie vient de lancer fin 2019 la Aiguebelle Academy sur le Web et une chaîne sur Youtube. Objectif : mieux cibler son marché professionnel qui constitue 50% de son activité. «Toucher le professionnel, c’est d’abord le former, l’outiller et le valoriser», pense Amine  Berrada Sounni. L’Aiguebelle Academy est dans les faits une animation sur le Web basée sur les réseaux sociaux et une chaîne Youtube dans laquelle le chef Youssef présente une recette par semaine et informe les professionnels sur les dernières nouveau­tés en la matière. Dans la pratique, cela donne une tournée dans les différentes villes avec une séance de formation par mois. Une action qui conforte à coup sûr la notoriété d’Aiguebelle et lui balise le terrain pour asseoir un meilleur développement et de meilleurs performances, en attendant que l’unité de Bouskoura sorte enfin de terre.

Soumayya Douieb

Related posts

*

*

Top