Al Bayane et Bayane Al Yaoum à la Fête de l’Huma

L’appel aux valeurs de l’humanité!

DNES à Paris – Saoudi El Amalki

C’était hier vendredi que les travaux de la fête de l’huma, un rendez vous annuel traditionnel depuis 1930,  ont ouvert le bal, à Courneuve au nord de Paris. C’est parti jusqu’à dimanche, presque non stop…

Depuis 1930, la presse progressiste du mondeentier élit domicile au village du monde, bel espace de la solidarité internationale, par le biais de stands où journaux se mêlent aux documents partisans. Et comme toutes les années, le stand des journaux du Parti du progrès et du socialisme, Al Bayane et Bayane Al Youm, connait une activité intense.

L’ouverture en fanfare de cet événement se déroule, comme à l’accoutumée, dans la liesse et l’engagement de poursuivre le combat pour la paix et le progrès. Ce rassemblement de tous les défenseurs des grandes valeurs, dessine, encore une fois, cette image saine dont aspirent les Hommes libres de la planète. Près de 600.000 participants, venus de tous les coins du globe, prennent d’assaut l’esplanade du festival.

Aussi bien dans le village du monde qu’au sein de l’agora et de la grande scène, les délégations s’activent pour donner à ce rendez-vous mondial le rayonnement attendu. Les préceptes de la paix, de la solidarité, de la justice sociale, de la démocratie, du progrès sont sur la bouche de leurs partisans, à travers les stands dressés pour la circonstance. Fidèles à leur tradition, chaque année, les militantes et les militants du PPS brillent encore par leur dynamisme et le dévouement tant au stand où ils accueillent les visiteurs qu’aux différents sites de l’espace de l’humanité.

Dans une ambiance de communion conviviale, les camarades de la section de Paris, entre autres, Pijjou, Hayani, Ramdani, Kerzazi, Fraigui, Zineb Kerkouri, Hafid, Khelloufi, Hachmi, Alaeddine, Bouchane, Houari… s’affairent à contribuer aux débats autour des thèmes de cette fête, mais également dans les discussions entamées par-ci, par-là. Dans ce sens, le parti a pris part à la conférence organisée, hier après-midi, par la gauche arabe, autour de l’impérialisme dans le Proche-orient et l’Afrique du Nord et le rôle des forces de la gauche arabe. D’autres sujets sont au menu, plus particulièrement les migrations, le changement climatique et la guerre économique, ainsi que la soirée de solidarité pour la paix.

Les travaux de l’huma se poursuivent aujourd’hui par l’inauguration du village du monde avec le discours officiel de Patrick Le Hyaric, directeur de l’humanité. La gauche française et les représentants du monde ouvrier et communiste y prennent part, l’instant de retrouvailles fraternelles et conviviales.

En plus des débats qui ont lieu pendant toute la période de la fête, et qui touchent à l’actualité et à la conjoncture brûlante, les festivaliers ont droit à des concerts, des Shows et des soirées artistiques avec des stars de renommée mondiales. Le village du livre, l’espace de l’économie sociale et solidaire, le numérique, le village du monde, le stand des amis de l’humanité, le forum Social…sont autant de programmes pour déclencher les débats, divertir le public et communier entre délégations présentes à la Fête de l’huma.

Related posts

*

*

Top