Al Omrane résiste à la conjoncture

K. Khennach

En dépit de la conjoncture difficile que continuait à traverser le secteur depuis plusieurs années, le groupe Al Omrane a pu enregistrer des performances satisfaisantes au titre de l’exercice 2019. Pour 2020, le groupe consolide ses priorités stratégiques.

C’est ainsi que l’investissement a atteint, en 2019, plus de 4,5 milliards de DH ayant permis la mise en chantier de 17 492 unités de production nouvelle dont 2036 en partenariat avec les promoteurs privés et 115 128 unités de Mise à niveau urbaine.

Les achèvements se sont établis à 22 449 unités de production nouvelle dont 2760 avec les promoteurs privés et 91 178 unités de mise à niveau urbaine. Le chiffre d’affaires a pour sa part atteint 4,570 Milliards de dirhams et 29 334 titres fonciers ont pu être créés.

Le Groupe Al Omrane qui est présent sur l’ensemble du territoire marocain avec ses sociétés régionales et ses 56 agences provinciales a consolidé son ancrage territorial en finalisant son adaptation au nouveau découpage suite à la fusion des sociétés filiales de Fès et Meknès et la création d’une nouvelle société filiale pour la région de Draa Tafilalet.

Pour l’année 2020, s’inscrivant dans la continuité de sa vision stratégique et managériale, et de son engagement citoyen et solidaire, le Groupe Al Omrane à la lumière de la crise sanitaire, est conscient de son rôle plus que jamais nécessaire à la contribution à la dynamisation et relance du secteur et la pérennité de son écosystème et la préservation de ses emplois.

Le conseil de surveillance a approuvé ledit plan révisé qui reste résilient et qui se décline à travers les orientations majeures, à savoir un investissement de 3,78 milliards de DH,  une mise en chantier de 15 945 unités de production nouvelle et de 76 561 unités de mise à niveau urbaine, un achèvement de 19 335 unités de production nouvelle dont 1 879 dans le cadre de partenariat et 95 774 unités de mise à niveau urbaine, la création de 32 781 titres fonciers. Aussi, le Chiffre d’affaires devrait quant à lui malgré la crise dépasser les 3 milliards de dirhams.

Au niveau de sa politique de réformes managériales, Le groupe Al Omrane parachèvera en 2020 et dans une approche toujours collégiale, la construction de sa nouvelle vision quinquennale 2021- 2025 s’inspirant de l’expérience réussie de la précédente baptisée CAP2020 qui est à 98% de taux de réalisation à six mois de son terme.

Cette démarche a pour ambition de s’inscrire totalement dans le nouveau modèle de développement initié par sa majesté le Roi que Dieu l’Assiste en tenant compte des enseignements et spécificités tirés de la crise sanitaire vécue par le pays, le secteur et le Groupe.

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top