Boudrika dans de sales draps

Oussama Zidouhia

L’ancien président du Raja de Casablanca, Mohamed Boudrika, a eu des mots durs à l’encontre de l’actuel président du Wydad et patron de la Ligue nationale de football professionnel, Said Naciri, dans un enregistrement privé rendu public à son insu.

En effet, dans cet audio, Boudrika a complètement dérapé lorsqu’il a donné son avis sur Naciri : «Des fois, nous faisons erreur de lui donner une importance qu’il ne mérite pas. Ce n’est pas le gouverneur de Casablanca».

L’ex homme fort du RCA ne s’est pas arrêté là et a ensuite ciblé les dirigeants du Raja : «C’est à eux de se dresser devant lui (Naciri). Récemment, j’ai contacté Lekjaa pour changer la date d’un match en retard programmé un mercredi, il m’a confirmé qu’ils (le comité) n’ont rien demandé».

Avant d’ajouter, ce qui semble de commandes à ses complices sur les réseaux sociaux : «la mouche ne tue pas, mais elle dérange. Pour l’instant, rien ne peut être changé, mais continue d’écrire pour les déranger», le but étant de semer la zizanie au sein du Wydad à travers les réseaux sociaux.

Boudrika s’est finalement excusé auprès du WAC ce dimanche, dans un message publié sur sa page facebook: «Je dénonce la fuite d’un appel qui m’a réuni, il y a quelques mois, avec un ami fan du Raja. Je regrette qu’il ait enregistré cet appel pour me discréditer et semer la discorde. Je me sens obligé en tant que citoyen marocain en raison de mon éducation, de mon éthique et de mes principes, de présenter des excuses à toutes les composantes du Wydad pour le malentendu».

Related posts

*

*

Top