Communiqué du Bureau Politique du PPS

Remaniement gouvernemental: Le PPS insiste sur la nécessité d’insuffler un souffle démocratique nouveau dans la vie politique

A l’ouverture des travaux de sa réunion, tenue mardi 3 septembre 2019, le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme a procédé à l’examen du rapport, présenté par le camarade, le secrétaire général du parti autour du sujet du remaniement gouvernemental,  et ce à la lumière des données disponibles à l’issue de la rencontre ayant réuni le secrétaire général avec Monsieur le chef du gouvernement, samedi dernier.

Dans une conclusion préliminaire du sujet, le Bureau politique souligne que l’approche du Parti du progrès et du socialisme de la question du remaniement gouvernemental demeure encadrée par ce que le parti réclamait au cours de la dernière période. Cette approche est fondée surtout sur la nécessité d’insuffler un souffle démocratique nouveau dans la vie politique nationale à travers la réhabilitation de la place et des rôles que les acteurs politiques sont sensés jouer, chacun de sa position et dans le cadre d’une dynamique politique saine et une vie institutionnelle normale, loin de toute dévalorisation, affaiblissement ou marginalisation qui empêcheraient les partis politiques de remplir leur noble mission dans l’encadrement des citoyennes et citoyens, leur représentation et la défense de leurs causes et intérêts, partant du fait que les partis politiques sont l’une des plus importantes institutions de la médiation à l’intérieur de la société.

Le Bureau politique souligne aussi la nécessité de garantir les conditions qui feront du remaniement gouvernemental attendu l’un des principaux accès pour  créer un bond en avant en matière de développement et de démocratie dont notre pays a besoin et auquel les masses de notre peuple aspirent, et ce à travers la formation d’un gouvernement fort et homogène, capable de relever les défis de l’étape, présents dans la conduite du changement et des réformes escomptés et en phase de manière créative avec le pouls de la société et ses revendications légitimes.

Le Bureau politique du parti du progrès et du socialisme, tout en aspirant avec force que la prochaine étape constitue un nouveau départ de notre pays et peuple vers des perspectives plus prometteuses pour davantage de démocratisation, de liberté, de progrès et de justice sociale, et ce dans le sillage de l’importante teneur du dernier haut discours du Trône, considère qu’il n’y a pas d’autre choix pour que le gouvernement soit dans sa prochaine version, abstraction faite de la composition et du nombre des postes ministériels et d’autres facteurs qui ont leur importance, un gouvernement capable de traiter avec courage et responsabilité les dysfonctionnements et les insuffisances qui ont entaché le parcours de l’actuel gouvernement et auquel nous participons sur une décision partisane indépendante, dictée par des considérations de la défense de l’intérêt supérieur du pays et des couches populaires démunies.

Le gouvernement doit en effet être capable d’élaborer les réponses appropriées à la problématique de produire davantage de richesse et de la répartir de manière équitable entre les couches et les espaces, un gouvernement qui se concentre sur les réformes nécessaires qui représentent les priorités fondamentales pour les larges couches des masses de notre peuple et en particulier dans les principaux secteurs productifs économiques et dans les secteurs de l’enseignement, de la santé, de l’emploi et de l’habitat et autres domaines ayant un impact direct dans la création des conditions d’une vie digne pour l’ensemble des citoyennes et citoyens.

Le Bureau politique du parti du progrès et du socialisme insiste sur le fait qu’il va tenir compte de toutes ces données lors des prochaines étapes des négociations avec Monsieur le chef du gouvernement en ce qui concerne le remaniement gouvernemental, aspirant à ce que ce remaniement débouche sur le bien de notre pays et l’intérêt de notre pays.

Par ailleurs, le Bureau politique a passé en revue la question de la récente ratification par le gouvernement de la convention du «pacte des droits de l’enfant dans l’Islam», adopté par l’organisation de la conférence islamique en 2005. Tout en soulignant le choix stratégique de notre pays dans l’adoption des droits de l’homme dans leurs dimensions universelles, le Bureau politique considère que les interrogations de l’opinion publique sont légitimes et pertinentes quant à la faisabilité de revenir à ce texte 14 ans après son élaboration. Notre pays a en effet adopté des pactes et des engagements internationaux évolués et à portée universelle en matière de protection des droits des enfants : Dans ce cadre, le Bureau politique considère que n’importe quelle convention ne doit pas représenter dans tous les cas un recul ou être en contradiction avec les engagements avancés de notre pays au sujet des droits de l’homme en général et des enfants en particulier.

Le Bureau politique a d’autre part examiné le programme d’action du parti pour la période à venir. Il a à ce propos présenté ses félicitations et ses hautes salutations à l’organisation de la Jeunesse socialiste et à l’ensemble de ses militantes et militants pour le succès des étapes préparatoires pour l’organisation du huitième congrès national de l’organisation les 6, 7 et 8 septembre courant sous le thème «les jeunes et la consécration de l’option démocratique», dans la ville de Bouznika.

A ce propos, et tout en réaffirmant la poursuite de son appui et de son accompagnement de son organisation parallèle des jeunes, le Bureau politique aspire à ce que l’étape du congrès national constitue un moment politique rayonnant et organisationnel marquant dans la vie de la Jeunesse socialiste, pour qu’elle puisse se fonder sur son grand bilan militant et prospecter des perspectives plus radieuses qui lui permettront de renforcer sa position, rénover son sang et ouvrir ses portes devant l’ensemble des jeunes marocains aspirant à la démocratie, à la dignité et au progrès.

Le Bureau politique a également félicité l’organisation des enfants pionniers du Maroc pour le succès éclatant qui a marqué toutes les étapes et stations de sa saison estivale de colonies de vacances. Il s’est félicité du rôle important que joue l’organisation en matière notamment d’éducation et d’encadrement des enfants avec sérieux, responsabilité et efficacité.

Dans le même ordre d’idées, le Bureau politique a abordé les différentes échéances et les programmes futurs concernant la vie du parti en particulier les congrès régionaux prévus entre les mois de septembre et d’octobre ainsi que le congrès du Forum Parité-Egalité, outre l’Université annuelle.

(B.P du PPS)

Related posts

*

*

Top