Fête de l’Huma: Les chemins de l’Humanité!

DNES à Paris : Saoudi El Amalki

Le rideau de la fête de l’Humanité vient de tomber, ce dimanche en apothéose. Des délégations de tous les coins du monde ont passé trois jours de partage et de plaisir autour des grandes valeurs de l’humanité.

Des moments aussi de divertissement dans l’immense site du Bourget qui flamboie, en ces moments de liesse collective. La messe aura tenu toutes ses promesses lors de cette 84ème édition, peut-être encore plus juteuse que ses précédentes, au vu de l’engouement des géantes vagues humaines qui déferlent sur les allées de l’espace, portant le nom des prestigieuses personnalités de la planète, toutes tendances confondues.

De même, le village du monde où se côtoient les diverses ethnies et cultures du globe impriment à ce rassemblement toute l’incarnation des vertus suprêmes de l’humanité et des causes loyales auxquelles elle aspire. Des préceptes de fond auxquels Patrick Le Hyaric, directeur du journal fondé par l’illustre communiste Jean Jaurès, reviendra avec ferveur, lors de son traditionnel discours inaugural.

A l’instar des représentations des autres pays, le stand d’Al Bayane, organe de presse du PPS, s’est dressé aux côtés de cette mosaïque mondiale. Joliment pavoisé par des banderoles et portraits de symboles historiques du parti qui portaient des slogans patriotiques et internationalistes et des souvenirs nostalgiques, cette aire en pompe brillait par le dynamisme des membres de la section du parti à Paris qui s’ingéniaient à y mettre de l’éclat et du rayonnement.

Rehaussé également par la présence remarquée de Mahtat Rakas (directeur de la publication de ALBAYANE et Bayane Al Yaoume et président du directoire de l’entreprise Bayane.sa), de Mohammed Bouraoui, directeur administratif et financier et membre du directoire de l’entreprise, de Mohammed Khalil (collaborateur au journal ALBAYANE), ainsi que Touria Skalli, et Saoudi El Amalki, membres du bureau politique du PPS, le stand drainait des visiteurs de tous bords, fortement impressionnés par la chaleur et l’ardeur des camarades Khalid Pijou, secrétaire de la section du parti à paris, Lahyani, Ramdani, Houari, Bouchane, Benkhay, Abdelkader, les deux Zineb, Mouloud, Fettah…On ne peut que saluer au passage, l’abnégation et la persévérance de ces militant qui ont fait honneur à leur parti et à leur patrie.

Au-delà de ces festivités auxquelles prennent ardemment part nos camarades, il convient aussi de signaler l’activisme dont ont fait part les membres du bureau politique présent à la fête de l’Huma. Dans ce sens, on notera les rencontres et les échanges entretenus avec les délégations et les personnalités de nombre de mouvements et forces  progressistes. en tant que dirigeante nationale du parti et députée au parlement, s’est énergiquement opposée à certains passages «hostiles» relatifs à la question de l’intégrité nationale, contenus dans le discours du directeur de l’Humanité, lors d’une brève entrevue, à la fin de la cérémonie d’ouverture.

Dans le même contexte, le camarade Saoudi El Amalki, membre du bureau politique et journaliste à Al Bayane s’est longuement entretenu avec le même interlocuteur (entretien qui sera publié incessamment). Enfin, il importe d’avancer que la présence dans une somptueuse fête qui réunit des défenseurs des idéaux de la paix, de la démocratie, de la liberté, de la justice sociale…est toujours une belle opportunité pour ouvrir davantage les chemins salvateurs de l’Humanité.

Related posts

*

*

Top