IB Maroc passe au rouge

Une année 2018 décevant pour IB Maroc. En effet, la société a réalisé des chiffres nettement inférieurs aux prévisions pour ressortir en situation négative.

Pour rappel, IB Maroc tablait sur un chiffre d’affaires facturable en 2018 de près de 40 millions de DH représentant 36,5% du chiffre d’affaires minimum à réaliser pour dégager un résultat bénéficiaire. Toutefois, IB Maroc a annoncé pour l’exercice 2018, une baisse de 50% de ses revenus ainsi qu’une perte rendant les capitaux propres négatifs.

«Le processus de mise en place a pris beaucoup plus de temps que prévu initialement et de ce fait, IB Maroc a continué tout au long de 2018 a être privée de ce prêt, bloquant ainsi toute possibilité de s’approvisionner auprès de ses fournisseurs, neutralisant toute l’action commerciale en entrainant un effondrement du chiffre d’affaires » annonce la société dans son profit warning.

En effet, IB Maroc a pâti du manque de financements bancaires, ce qui a bloqué toute possibilité d’approvisionnement. En particulier, le prêt de 40 millions de DH octroyé par la CCG en co-financement avec le BMCE, n’a été débloqué en partie qu’en octobre 2018 et le solde le 3 janvier 2019.

De plus, même si l’actionnaire principal a versé 10 millions de DH au compte courant associé bloqué, l’attribution de nouvelles lignes de crédit d’exploitation, a été refusée au motif du non déblocage du crédit principal de 40 millions de DH. En plus, IB Maroc a dû rembourser 28 millions de DH à certaines banques, du fait des pertes affichées en 2017.

Pour les perspectives, IB Maroc a indiqué reprendre progressivement son activité, jugeant la réalisation d’un chiffre d’affaires de 100 millions de DH comme un objectif raisonnable. Un tel chiffre  est censé dégager un bénéfice d’exploitation et assurer le service de la dette.

K. Khennach

Related posts

*

*

Top