La Commune Cherrat fête la vigne

11 ans déjà ! Le festival de la vigne bat son plein dans la commune rurale de Cherrat et la province de Benslimane. Dans la région, la vigne est, depuis plusieurs générations, la culture emblématique qui fait la fierté des populations.

C’est pourquoi ce festival, qui se poursuivra jusqu’au 11 septembre 2018, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est un moment fort de l’année pour les habitants et plus particulièrement, les agriculteurs de la région. Son but est de consacrer la vigne comme levier fondamental du développement local.

«Vu le grand succès qu’a connu la dernière édition, on a voulu organiser ce festival sur une semaine au lieu de 4 jours. L’expérience accumulée durant les 10 dernières éditions nous a permis d’attirer un grand nombre d’exposants et des professionnels du secteur, ainsi que des visiteurs dont le nombre a atteint 145.000, l’année dernière», explique à la presse Said Zaïdi, président de l’Association Rouad pour le développement de la vigne, lors de l’ouverture officielle de l’événement.

Aujourd’hui, ajoute-t-il, nous voulons faire de cet événement, le rendez-vous annuel phare de la vigne au Maroc. Cette culture constitue, selon lui, une composante de l’identité de la commune Cherrat et un pilier du développement local.  Les retombées de ce festival seront bénéfiques pour la région et constitueront une bouffée d’air pour la population et les visiteurs, affirme-t-il.

De son côté, Mohamed Massoudi, vice-président de l’«Association Rouad» pour le développement de la vigne, organisatrice de l’évènement, a souligné lors d’une visite guidée dans l’une des fermes locales que le but ultime de l’association au niveau local et régional, est de passer des cultures céréalières à la viticulture qui est, selon lui, rentable à 100%. Dans ce cadre, se réjouit-il, l’association et la population ont gagné leur pari. « Des retombées importantes ont été enregistrées après des efforts considérables de la part de tous les acteurs et partenaires », a-t-il déclaré. Pour mieux valoriser la culture de la vigne, les communes de la province de Benslimane ont misé sur le Plan Maroc Vert.

Cet événement est une occasion pour mieux faire connaitre l’état d’avancement de ce chantier, dresser le bilan des réalisation et identifier les prochaines étapes à suivre. Selon Massoudi, il donne plus de visibilité et œuvre pour la  valorisation de cette culture. «Notre objectif est de passer de la production du raisin au séchage. Aujourd’hui, nous avons misé encore plus sur le stockage et la valorisation : deux étapes importantes qui ont été bien réalisées en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture», a-t-il ajouté.

Cette année, les organisateurs de cette 11e édition du festival veulent, à travers une programmation riche et diversifiée, passer à la vitesse supérieure à travers notamment le renouvellement  des plantations et la revivification des variétés disparues.

Dans cette région, la production du raisin, nous explique Mohamed El Oumri, vice président de la Chambre d’agriculture régionale et secrétaire général de l’association Rouad, est une activité agricole importante. Ces deux dernières années, les changements climatiques ont eu un impact sur la production du raisin, explique-t-il. La viticulture, dans cette région,  occupe une superficie de 2.147 hectares avec une production annuelle de 7.900 tonnes.

Le coup d’envoi de cette édition a été marqué par la présence de personnalités politiques, économiques et diplomatiques, notamment le Secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdallah, des membres du bureau politique du PPS ainsi que du wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, Abdelkébir Zahoud, du président du conseil de la région, Mustapha Bakkoury et des représentants du corps diplomatique accrédité au Maroc..

Mohamed Nait Youssef

Related posts

*

*

Top