La Société Impériale des thés et infusion voit encore plus grand

Avec un chiffre d’affaires qui avoisine le milliard de dirhams et pas moins de 3 unités de production dans la ville ocre, le spécialiste du conditionnement de thé dans des sachets cousus de luxe a de nouvelles ambitions.

Le groupe a investi pas moins de 500 millions de dirhams ces dernières années pour asseoir sa nouvelle stratégie. Ainsi SITI a mis en place l’Impelab, un laboratoire d’analyses micro biologiques et pesticides doté de matériel dernière génération et a ainsi reçu plusieurs certifications, et notamment pour le conditionnement de produits issus de l’agriculture biologique selon la réglementation européenne et japonaise.

L’entreprise est très active sur le marché international et plutôt bien implantée (Etats-Unis, Europe, Nouvelle Zélande, Qatar, Jordanie, Chine,…) mais souhaite aujourd’hui développer son sourcing local au Maroc en s’impliquant dans la filière des plantes aromatiques et médicinales.

«Nous œuvrons pour qu’une plus grande proportion de nos clients optent pour nos solutions d’emballages fabriquées dans nos filiales marocaines et fassent le choix des plantes cultivées au Maroc», assure Mohamed El Baroudi, directeur général de Siti.

Cette dernière fait partie de ImperieumHolding, dont Baroudi est membre du directoire et qui affiche depuis plusieurs mois une diversification de ses activités vers les énergies renouvelables et la mobilité durable.

Soumayya Douieb

*

*

Top