Le froid persiste et la clémence du ciel se fait toujours attendre

Le froid persiste encore et le mercure continuera sa chute dans plusieurs régions du royaume. Selon les prévisions météorologiques pour la journée de ce mercredi, la clémence du ciel se fait toujours attendre, alors que la vague de froid se poursuivra sur les reliefs, l’Oriental, le Sud-est, les plateaux, l’intérieur du pays avec gelée locale durant la matinée et la nuit.

Cette vague de froid, qui se prolongera jusqu’au début de la semaine prochaine, se traduira par une forte baisse des températures qui atteindront -7 degrés sur les reliefs et l’Oriental et 00°C sur les plaines du Nord, le centre et les plateaux de phosphates et d’Oulmès et le sud-est du pays. Selon les mêmes prévisions météorologiques, la température oscillera entre -3 et 0°C dans quinze provinces : Taza, Ifrane, Sefrou, Al Hoceima, Beni Mellal, Berkane, Chichaoua, Oujda, Taroudant, El Hajeb, Khénifra, Moulay Yacoub, Khouribga, Ouarzazate, et Guercif. Et dans les provinces de Figuig, Jerada, Midelt, Tinghir, Boulemane, El Haouz et Azilal, le mercure se stabilisera entre -7 et -3 degrés.

Cette vague de froid, traduite par la forte baisse des températures, a mis les autorités compétentes en état d’alerte. C’est ainsi qu’un bulletin d’alerte a été diffusé par le ministère de l’Equipement  et le ministère de l’Intérieur aux autres autorités compétentes en vue d’assurer la mobilisation nécessaire et de prendre les mesures qui s’imposent afin d’éviter des dégâts humains surtout dans certaines zones montagneuses et reculées où les infrastructures font défaut.

Car, dans ces zones, la fermeture des routes se répercute automatiquement sur les approvisionnements, le bois de chauffage et autres ressources. Quoi qu’il en soit, cette vague de froid provoque des dégâts pour les agriculteurs et les éleveurs. Rappelons que des plans de vigilance ont été mis en place dans les régions concernées par cette forte baisse des températures. De même, les équipes des deux hôpitaux mobiles continuent à prodiguer des prestations sanitaires multidisciplinaires dans les zones montagneuses.

En effet, le ministère de la Santé a mis en œuvre, depuis le 15 novembre 2018, la troisième édition de l’opération «Riaya», qui cible pas moins de vingt-huit provinces relevant des régions les plus touchées par les vagues de froid. Cette opération consiste à renforcer les activités sanitaires mobiles pour répondre aux besoins et aux urgences des populations.

B Amenzou

Related posts

*

*

Top