Le PPS accueille l’association «DAMIR»

Concertations pour un mouvement citoyen

M’Barek Tafsi

Le Secrétaire Général du Parti du Progrès et du Socialisme, Mohammed Nabil Benabdallah, accompagné des membres du bureau politique, Touria Skalli, Charafat afailal, Karim Taj et Azzouz Senhaji a reçu, jeudi soir au siège national du parti, une délégation du mouvement «DAMIR», composée du président du collectif Salah El Ouadie et des membres Omar Benmoussa et Ahmed Assid.

 Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la reprise des concertations lancées en mars dernier par le PPS, mais interrompues depuis par la pandémie liée à la Covid-19, pour la création d’un mouvement citoyen et social qui se veut être une dynamique et une plateforme de débats, d’échanges et de production d’idées et de projets pour servir
l’œuvre de modernisation, de démocratisation et de progrès du pays.

Une telle initiative n’a rien à voir avec les préparatifs électoraux. A travers cette ancienne idée, l’on aspire à ce que toutes les bonnes volontés se prennent en charge pour fédérer leurs énergies et animer le débat pour mieux servir la démocratie, les intérêts du
pays et son avenir, a d’emblée souligné le SG du PPS, qui a exprimé ses regrets devant la démission des intellectuels.

Lui répondant, Salah El Ouadie a convenu que le pays a effectivement besoin d’une force moderniste, en particulier en cette période de flottement. C’est ce que prône d’ailleurs le mouvement Damir dans ses textes fondateurs, a-t-il rappelé.

Un riche débat a sanctionné cette rencontre avec la participation des membres des deux délégations, qui a porté sur divers sujets et les perspectives d’avenir dans le pays.

Related posts

*

*

Top