Les organisations marocaines de soutien à la Palestine: «la trahison»

Normalisation Emirats-Israël

Le Groupement de l’action nationale en faveur de la Palestine (GANP) a appelé  l’Etat marocain à prendre une position diplomatique ferme et immédiate contre ce qu’il a désigné par la «grande trahison», pour qualifier la normalisation des relations entre les dirigeants des Émirats arabes unis (EAU) et l’entité sioniste,  lit-t-on dans un communiqué rendu public par son secrétariat national.

Le GANP a rappelé les responsabilités du Maroc, en tant que président du Comité d’Al-Qods et les positions constantes du peuple marocain soutenant la lutte du peuple palestinien et rejetant toutes les formes de normalisation.

Le Groupement a aussi dénoncé vertement « la trahison des dirigeants émiratis » la considérant comme un coup de poignard perfide dans le dos du peuple palestinien voire de tous les peuples des pays arabes et islamiques.

Il  a ainsi condamné sévèrement les «allégations» avancées  par les EAU en établissant cet accord sous couvert  de «cessation temporaire de l’annexion de  la Cisjordanie», en considérant  qu’il s’agit du plus grand scandale voire une usurpation d’identité du peuple palestinien.

Pour cette instance, la position des dirigeants des EAU n’est pas surprenante,  vu sa politique menée dans la région et  qui s’inscrit entièrement dans un processus dont la finalité est celle de «servir le projet sioniste».

Le communiqué a également salué le peuple palestinien, ses dirigeants et l’ensemble des fractions palestiniennes pour leur position nationale unifiée contre ce que l’on qualifie du «deal du siècle», ou encore toutes les tentatives de normalisation avec les sionistes.

Le secrétariat national du groupement a, en outre, appelé l’ensemble des partis politiques, les syndicats, les associations des droits de l’Homme et celles représentant la société civile à activer toutes les initiatives légitimes en vue de dénoncer le crime émiratis.

Pour sa part,  l’Association marocaine de soutien à la lutte palestinienne, comprenant le PPS, le PI, l’USFP, les syndicats, etc. a rejeté catégoriquement l’accord honteux  émirati-israélien, qui s’inscrit dans le cadre de «l’accord du siècle entre Trump et Netanyahu et le projet sioniste expansionniste» en réaffirmant le droit inaliénable du peuple palestinien à la pleine liberté, au retour des réfugiés et à la création d’un Etat palestinien indépendant  dont la capitale est Al Qods.

Par ailleurs, l’association  a salué les positions des écrivaines et écrivains marocains qui ont choisi de retirer leur nomination pour le prix littéraire Cheikh Zayed en appelant les acteurs culturels, intellectuels et médiatiques marocains et arabes à adopter la même position.

K. Darfaf

Related posts

*

*

Top