Les scénarios de la reprise en Europe et au Maroc

Le retour aux compétitions sportives dont celle du football est un peu partout en Europe. Les fédérations et les ligues nationales dans le Vieil Continent sont entrain de travailler sur différents scénarios pour la reprise notamment des cinq grands championnats européens à savoir : la Premier League, Liga, Bundesliga, Serie A et Ligue 1 qui sont en pleines suspension pour cause de la pandémie de Covid-19. Même chose pour la Botola marocaine qui nourrit l’espoir d’une reprise plus ou moins réaliste…

Après un arrêt qui a duré plus d’un mois du à la force majeure du Covid-19, les championnats européens envisagent de plus en plus les possibilités les plus réalistes de la reprise dans différents pays gravement touchés par la pandémie. La fin de saison est vitale pour tous les clubs, sportivement parlant mais aussi sur le plan financier.

A l’exception des Pays-Bas, premier pays à jeter l’éponge en décidant, vendredi dernier, l’arrêt définitif de son championnat synonyme d’une saison blanche où l’Ajax Amsterdam et l’AZ Alkmaar restent les grands perdants puisqu’ils sont co-leaders avec 56 points chacun à 5 longueurs de Feyenoord Rotterdam après la 25e journée, et la Belgique qui devait réagir à travers son assemblée générale des clubs, hier lundi, la majorité des championnats européens sont pour la reprise dans les mois à venir.

Pratiquement, tous les scénarios convergent vers un retour aux compétitions sans public en attendant l’accord définitif de l’UEFA et de la FIFA ainsi que les autorités officielles des pays concernés après un arrêt forcé qui n’a fait que du mal au football européen et dans le monde. Tous les clubs ont déjà commencé à rapatrier leurs joueurs étrangers dispersés un peu partout dans le monde.

L’Allemagne est le pays qui semble le plus proche d’un retour au championnat toujours mené par le Bayern Munich avec 55 points à 4 unités de Borussia Dortmund et 5 de Leipzig après la 25e journée. La Bundesliga qui devrait reprendre dans les 10 premiers  jours de mai prochain s’est dite prête à reprendre le jeu à huis clos, sous réserve de l’accord des autorités. « La Bundesliga est prête, que ce soit pour une reprise le 9 mai ou à une date ultérieure », a fait savoir la présidence de la Ligue allemande de football (DFL), lors d’une conférence de presse à distance, alors que les clubs ont repris l’entraînement début avril, progressivement et en petits groupes.

L’Italie, payé le plus touché par la pandémie (plus de 24 000 décès), envisage une date de reprise pour la fin mai ou début juin. Les 20 clubs de la Série A menés par la Juventus qui compte 63 points à une longueur de Lazio Rome après la 26e journée, sont favorables à la reprise du championnat avec l’intention de mener à terme la saison sportive, comme a annoncé la Ligue de football italienne professionnelle qui a conditionné ladite reprise avec le feu vert du gouvernement dans le plein respect des normes de protection de la santé et de la sécurité. Et c’est ce mercredi que la fédération italienne va présenter au ministère des Sports le protocole médical établi pour permettre la reprise de la compétition avec un programme du commencement des entrainements collectifs des joueurs, par petits groupes et sous stricte surveillance médicale, à partir du 4 mai, date prévue pour l’assouplissement des mesures générales de confinement imposées en Italie depuis le 10 mars dernier.

Même chose pour l’Espagne dont LaLiga est menée par le Barça avec 58 points à 2 unités de son rival, le Real après la 27e journée. Les conditions de reprise ont été précisées par le Conseil Supérieur du sport,  LaLiga et la Fédération espagnole qui ont trouvé un accord pour le retour à l’entraînement d’abord vers le 4 mai prochain alors que les matches pourront se disputer à partir de la première semaine de juin dans l’espoir de pouvoir terminer la saison vers la fin du mois avec l’objectif de jouer une journée toutes les 72 heures.

Par contre, l’Angleterre pourrait redémarrer son championnat le 8 juin avec l’objectif d’achever la saison le 27 juillet. Les décideurs du football anglais ont échangé avec le gouvernement de leur  pays pour déterminer le cadre d’une reprise de la Premier League qui a encore certaines journées de 92 rencontres à disputer au sein de la Division de l’élite. Cette dernière est largement dominée par Liverpool qui a totalisé un nombre record de 82 points après la 29e journée, soit 25 unités d’avance sur son poursuivant, Manchester City, en 28 matches.

Pour la France, la reprise de Ligue 1 dominée par le Paris SG avec 68 points à 12 unités de l’Olympique Marseille après la 27e journée, ne se ferait pas avant mi-juin dans les meilleurs cas. Le schéma évoqué par les autorités officielles du pays ne prévoit pas, par ailleurs, de dérogations au confinement pour une reprise des entraînements avant le 11 mai. Ce qui pousserait la reprise à la mi-juin au plus tôt, si les conditions sanitaires le permettent. Tel est le message officiel transmis aux différentes ligues sportives dont  celle du football qui pourrait boucler la compétition en fin juillet à un mois de la date du lancement de la saison prochaine.

Enfin, concernant le championnat du Maroc, les mêmes scenarios sont à prévoir pour la reprise de la Botola prévue dans 2 à 3 mois au plus tard si les conditions sanitaires le permettent bien sûr. Pas de saison blanche, pas d’annulation et pas de considération à prendre pour les résultats obtenus jusqu’à la 20e journée en Division 1. Car il n’est pas du tout acceptable de déclarer un vainqueur du titre à un moment où le leader du classement, le WAC, n’a que 36 points en 18 matches et reste talonné par pas moins de 5 clubs  qui sont de sérieux concurrents pour le titre dont le Raja qui vient, certes, en 6e place avec 28 points mais n’ayant disputé que 15 matches, soit la moitié de la Botola qui compte un grand nombre de rencontres de la mise à jour… C’est la raison pour laquelle la Botola devra poursuivre son parcours et connaitre sa fin réglementaire quitte même dans un délai plus tard que les championnats européens qui s’apprêtent à aller jusqu’au bout…

Rachid Lebchir

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top