L’impact de la digitalisation sur l’économie de la région

Tanger-Tétouan- Al Hoceima

Organisé sous le thème «La digitalisation et son impact sur le tissu économique de la région: Statut et Challenges», le colloque tenu par la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de la région de Tanger-Tétouan- Al Hoceima  vise à évaluer l’impact de la digitalisation sur le tissu économique de la région.

Les participants à cette réunion ont mis en lumière les opportunités qu’offre le développement technologique aux entreprises en matière de recherche d’opportunités d’affaires internationales et de réduction des coûts de production, mais aussi sa contribution à l’acharnement de la concurrence.  Intervenant à cet événement, le président de la CCISTTA, Omar Moro, s’est dit convaincu que la digitalisation est devenue «une réalité incontournable et une nécessité pour le développement des sociétés», soulignant que la technologie numérique est aujourd’hui une base pour l’émergence des jeunes entreprises et un mécanisme de diffusion de la culture de créativité.

Le responsable a rappelé la mise en œuvre du plan Maroc numérique 2020, qui permettra de réussir l’émergence numérique du Royaume, augurant ainsi d’une «nouvelle dynamique de transformation pour l’économie numérique», notant que la technologie au Maroc a attiré plus de 4,3 millions de dollars en financement et en investissements. Moro s’est félicité que le Plan Maroc numérique visait à réduire la fracture numérique dans le pays et à renforcer sa position en matière d’industries productives capables de concurrencer dans le secteur des TIC, estimant que l’adoption du projet de loi portant création de l’Agence de développement numérique vise à faire du Maroc «un hub régional et un leader africain sur le terrain».

L’expert français Michel Raimondo a souligné, pour sa part, que le monde est à présent envahi par la «vague numérique» appelée Industrie 4.0, expliquant qu’aucune entreprise au monde n’est à l’abri de l’influence du monde virtuel qui a facilité l’échange d’informations et de services, et jeté les fondements d’une quatrième révolution industrielle. Le colloque, auquel ont pris part des représentants de plusieurs sociétés et institutions établies dans la région, a traité des perspectives et challenges de l’Industrie 4.0, de la Big Data et Block Chain, et de l’intelligence artificielle. Il a également été l’occasion de présenter le Salon MED APP TECH 2019, prévu l’été prochain à Tanger.

Badr Atabi

Related posts

*

*

Top