Loin des projecteurs, El Miloudi Chaghmoum souffre en silence!

Mohamed Nait Youssef

L’universitaire et écrivain marocain El Miloudi Chaghmoum passe par des moments difficiles. Suite à un malaise, l’auteur de nombreuses publications a été transféré d’urgence à hôpital de la capitale.

Il y souffre en silence !  De Ben Ahmed, en passant par les villes de Settat, Casablanca, Meknès, puis Rabat… l’imminent professeur et plume prolifique a formé des générations de cadres, de chercheurs et de responsables. Il est inutile de le présenter en deux mots. Inlassable, El Miloudi est également un chercheur infatigable ayant enrichi le paysage culturel et littéraire national en publiant de nombreux ouvrages dans presque toutes les disciplines confondues, à savoir la philosophie, les sciences humaines, la pédagogie, la littérature et la recherche académique. Aujourd’hui, la vie lui a tourné du dos.

Toujours au devant de la scène littéraire et culturelle nationales et arabes, l’écrivain a confirmé sa présence et sa vision parmi les grandes signatures en la matière au Maroc et même ailleurs. Connu par sa modestie, sa discrétion, son engagement, son altruisme, El Miloudi Chaghmoum, soutenu par sa famille et une poignée de ses amis d’avant, mène une guerre sans merci contre la maladie mais aussi et surtout contre l’oubli, la négligence et le manque de reconnaissance.

«L’écrivain et romancier El Miloudi Chaghmoum a été hospitalisé de nouveau, lundi, à l’hôpital Cheikh Zaid à Rabat suite à la dégradation de son état  de santé. Et ce n’est pas la première  fois qu’il est transféré dans cet hôpital pour se soigner, en compagnie de sa famille et ses amis proches», a fait savoir sa famille et ses amis proches  dans un communiqué rendu public.

El Miloudi, ajoute la même source, n’a pas eu de soutien ni moral ni matériel de la part des institutions responsables sur le secteur de la culture dans notre pays, sans oublier bien entendu, précise le même communiqué, «l’absence totale des organismes culturels qui se sont limités à publier des communiqués ‘’timides’’ qui ont été orientés à d’autres fins qui n’ont rien avoir avec la santé de El Miloudi Chaghmoum».

Malgré son apport considérable, El Miloudi n’a jamais demandé de contrepartie mais, aujourd’hui, il a besoin du soutien et surtout de reconnaissance et d’accompagnement pour surmonter cette période délicate, peut-on lire dans le communiqué.

Étiquettes ,

*

*

Top