Mellow: le nouveau concept by Marwa

Cela faisait un bon moment que la marque de fast fashion marocaine n’avait pas fait parler d’elle. Car ces dernières années, c’est plutôt son PDG qui était sous les feux des projecteurs en tant que président de l’Amith.

On dirait que depuis que celui-ci a quitté la présidence de la fédération, Marwa fait l’objet de plus d’attention. Désormais, la marque créée par karim Tazi a une petite sœur…et elle se prénomme Mellow. L’ouverture du premier point de vente du genre s’est faite au Caire, à l’Egypt Mall, il y a à peine quelques jours. Le management n’a pas communiqué sur cette première, si ce n’est par le biais de la publication d’un simple post LinkedIn. Il faut dire que l’implantation en Egypte n’est pas en soi une surprise, puisque déjà en 2018 Karim Tazi avait parlé de sérieuses discussions avec des partenaires potentiels. Il avait également cité à ce titre l’Inde et l’Arabie Saoudite où Marwa avait déjà connu une première expérience infructueuse.

Du reste, ce nouveau concept lui est une surprise, car le sujet n’avait jamais été évoqué, publiquement du moins.S’agit-il du nouveau porte étendard de la marque à l’international, ou bien simplement d’un concept qui sera développé au gré  des opportunités ? et quid du Maroc ?Pour l’instant, on ne sait même pas si Mellow est un nouveau concept ou juste un changement de nom pour l’international. Toujours est-il que c’est plutôt bon signe que la marque propose du neuf et s’adapte au marché.

Pour rappel Marwa a été lancée en 2003 et dispose aujourd’hui de plus de 80 magasins, au Maroc mais aussi en Algérie, Tunisie, Libye, au Koweit, au Liban, à Dubaï, à Bahrein… Selon les derniers chiffres communiquées, l’international représentait déjà en 2018, 15 % de son chiffre d’affaires annuel (environ 30 millions d’euros). Après s’être tournée vers le sud de l’Europe à ses débuts (2008), notamment en France et en Espagne, la marque a réorienté son développement vers les pays arabes en raison d’une certaine homogénéité des habitudes de consommation d’après Karim Tazi. Cependant son ambition d’explorer de nouvelles contrées n’est jamais très loin, elle reste présente en filigrane dans la plupart de ses déclarations.

Aujourd’hui grâce à une collection de 10 000 vêtements et accessoires produits chaque année ainsi que des ouvertures quasi permanentes, Marwa affiche une croissance annuelle moyenne de 20%.

À ses débuts, Karim Tazi avait ouvert son capital à hauteur de 34 % à Maghreb Private Equity Fund d’Afric Invest, avant de racheter cette part en 2016. Entre temps Cap Mezzanine de la CDG a intégré le tour de table à hauteur de 22% en 2010. Le fonds devait céder ses partsthéoriquement avant fin 2019 et Marwa se préparer à accueillir un nouvel investisseur.

Soumayya Douieb

Related posts

*

*

Top