Mouloud Ou Hamouch mène en silence une bataille contre la maladie

Malade depuis deux ans, Mouloud Ou Hamouch mène une bataille farouche contre la maladie. Dernièrement, il  a été hospitalisé d’urgence à l’hôpital régional  de Khénifra. «Il avait  une tumeur au  niveau  des poumons. Au début, il a été hospitalisé à Rabat pour se faire soigner. Son état de santé s’est détérioré.

Aujourd’hui, il commence à s’améliorer», nous confie son ami artiste, Lahcen Chiban. L’artiste a accompagné feu Mohamed Rouicha pendant un demi-siècle. C’est en 1955 que l’artiste a joué pour la première fois au moussem d’Imilchil avec  le célèbre chanteur Moha  Oumouzoune. Il a fallu attendre quelques années, notamment en 1962, pour que ce tambourinaire rencontre Rwicha. «Cette passion l’a pris très jeune, du temps où il était encore écolier. Il possédait une oreille musicale et aimait assister et écouter les nombreux poètes amazighs qui fourmillaient dans sa région, la confédération de : Ait Yaflmane, composée de : Ait Hdidou, Ait Marghad, Ait Yahya, Ait Izdi et Aarab Sebbah. Ses poètes préférés de l’époque étaient, pour ne citer que quelques uns d’entre eux : Ozhra Ali, Lessieur, Ali Lhamri, Akoray Moha, Assou n Slimane, Aalakouch, Moha Ou Mouzoune, et la liste est loin d’être exhaustive», écrivait  le chercheur  Abdelmalek Hamzaoui sur Mouloud.

Le musicien  qui  lutte en silence contre la maladie a participé à plusieurs festivals et manifestations musicales au Maroc et ailleurs. «Il a commencé à jouer avec moi depuis les années 2000. Mohamed Rouicha le nomme  la mémoire de la musique amazighe. Il a appris par cœur les poèmes de l’icône de la musique amazighe Hammou Oulghazi et ses chansons. Un excellent  tambourinaire  au grand cœur», nous  explique  Lahcen Chiban.

D’après Abdelmalek Hamzaoui,  cet artiste avait une mémoire phénoménale, une mémoire d’éléphant pour ainsi dire. Un vrai magnétophone, dans la mesure où, bien avant l’apparition de cette machine, il avait mémorisé tous les poèmes et les vers poétiques qu’il entendait et qui se chantaient dans les prestations de Ahidous, en particulier, et dans les chansons en général, a-t-il ajouté. Une vie consacrée à la musique, au chant. Mouloud Ou Hamouch est actuellement à  l’hôpital  régional  de  la ville de Khénifra.

Mohamed Nait Youssef

Related posts

*

*

Top