La RS Berkane fait mieux que le Raja Casablanca

Les deux clubs marocains engagés en Coupe de Confédération africaine de football, la Renaissance Sportive de Berkane et le Raja de Casablanca, ont connu des fortunes diverses, dimanche à domicile, la première journée de la phase de groupes. La RSB s’est imposé par (1-0) face à Al Hilal du Soudan et le Raja a été contraint au match nul (0-0) par l’AS Vita Club du Congo.

Le Raja de Casablanca et l’AS Vita Club de la RD Congo n’ont pas pu se départager. Ils se sont quittés sur un nul blanc, dimanche soir, au terme d’un match de la première journée (groupe A) de la Coupe de la CAF, disputé au Complexe sportif Mohammed V dans la capitale économique.

 Après ce nul, les Verts occupent la deuxième place du groupe A, aux côtés de leurs adversaires du soir, à deux unités derrière les Ivoiriens d’Asec Mimosas, victorieux dans l’après-midi, des Ghanéens du FC Aduana Stars (1-0).

Le résultat de ce match pouvait basculer d’un côté comme de l’autre. Les deux formations ont créé certaines occasions de scorer même si elles étaient moins nombreuses. Mais c’est le Raja qui doit s’estimer heureux d’avoir évité la catastrophe d’une défaite dans son fief, ce qui aurait pu avoir de lourdes conséquences sur son avenir dans cette phase qui semble difficile. Car, disons-le franchement, le Raja a évolué avec une formation loin d’être à la hauteur, une formation sans âme avec des joueurs éparpillés sur le terrain et qui ne savaient plus à quel Saint se vouer.

Avec cette formation et ce jeu décousu, on voit mal comment le Raja pourra rebondir et prendre les choses en main dans l’espoir de se qualifier dans un groupe pas facile à maîtriser.

Le public rajaoui, qui n’a pas répondu présent massivement comme d’habitude, que ce soit pour les matches de coupes d’Afrique ou les compétitions nationales, avait peut-être raison. Cela même si le club des Verts a besoin, aujourd’hui et plus que jamais, du soutien de toutes ses composantes dont les supporters en premier lieu.

Contrairement au Raja, le deuxième représentant du ballon rond national dans cette coupe de la CAF, la Renaissance de Berkane, n’avait pas laissé passer sa chance de s’imposer à domicile face au club soudanais d’El Hilal (1-0) pour le compte du groupe B.

Les Berkanis avaient ouvert le score dès le début du match (3è) par le biais du Togolais Kodjo Fo DohLaba, qui n’avait qu’à faire l’essentiel après un bon service d’Ayoub El Kaabi, buteur maison du club mais qui est resté sur sa faim lors de ce duel âprement disputé. Ce score, petit mais combien précieux, a été réalisé dans la douleur et maintenu jusqu’au coup de  sifflet final au grand bonheur des Berkanis qui sont en train de découvrir les compétitions africaines en jouant la phase de poules pour la première fois de leur histoire.

En match comptant pour le même groupe, Al Masry Club d’Égypte l’a, également, emporté à domicile face à União Desportiva do Songo du Mozambique par 2 buts à 0.

 Grâce à leurs victoires, les Egyptiens et les Marocains se partagent la première place du groupe B avec 3 points alors que les Soudanais et les Mozambicains ferment la marche avec 0 point au compteur.

 Lors de la prochaine journée, le Raja et la RSB se déplaceront le 16 mai prochain pour rencontrer sur leurs pelouses respectivement le FC Aduana Stars et de União Desportiva do Songo.

Les deux clubs sont appelés à faire le maximum, la RSB pour confirmer et le Raja pour se racheter en attendant de renforcer leurs chances de qualification dans la suite des matches de cette phase de groupes de 6 journées menant vers les quarts de finales.

Rachid Lebchir

Top