Touria Skalli: Circonscrire la grippe H1N1 pour rassurer les citoyens

Intervenant dans le cadre de la question centrale adressée au ministre de la santé au sujet de la grippe H1N1, lors de la séance parlementaire du lundi 4 février, la députée Touria Skalli, membre du Groupement parlementaire du progrès et du socialisme, l’a interrogé sur les mesures prises pour circonscrire la maladie et rassurer les citoyens.

Elle l’a également interpellé sur la capacité de gestion de cette situation et de cette grippe saisonnière qui a effectivement fait des victimes dont des décès, estimant qu’il est nécessaire pour toutes les parties concernées, en particulier au sein de l’hôpital public, de se mobiliser pour faire face à cette situation.

Tout en insistant sur l’utilisation rationnelle des moyens disponibles, elle a rappelé au ministre la nécessité de renforcer davantage la communication avec les citoyens en appelant à la vigilance et à la prévention.

Elle a toutefois mis en garde contre la surenchère politicienne contreproductive qui ne peut que contribuer à la psychose dans les rangs des citoyens.

Tout en rassurant l’opinion publique et les parlementaires sur l’état épidémiologique dans le pays, le ministre de la santé, Anass Doukkali, a fait savoir que tous les cas déclarés sont  pris en charge dans les hôpitaux publics et les cliniques privées. Il a rappelé que tous  les décès sont dus à des complications en relation avec, au moins, un facteur de vulnérabilité, à savoir la grossesse, les maladies chroniques, l’âge avancé et le très jeune âge.

Dans le cadre du dispositif national de veille et du système de surveillance de la grippe saisonnière, la situation épidémiologique actuelle demeure habituelle et normale, en comparaison avec les saisons précédentes et avec la situation mondiale rapportée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a-t-il indiqué.

M’Barek Tafsi

Related posts

*

*

Top