Une métropole en marche!

La visite Royale est vivement attendue, dans la capitale du Souss. Un come back Majestueusement affectionné par toute la communauté régionale, juste après le détour triomphal d’il y a un peu plus de cinq mois.

Probablement imminent, cet Illustre retour requiert à la fois, un ton solennel, fastueusement épanché dans la ferveur de l’accueil et une stimulation motivante pour la refonte d’une cité en marche. La symbolique de l’alliance qui s’imprègne dans l’eucharistie pudique entre le Monarque et le Peuple donne des ailes à cette communion exaltante, synonyme de liesse et d’épanchement! Le Roi revient pour réitérer cette affinité cérémonielle et galvaniser la genèse des projets en édification, mis sur orbite, en mi-février écoulé, sous son Auguste présidence.

La métropole de la région Souss Massa s’emballe à tout rompre, vers son dessein gravé aux mille dessins de la quintessence du développement multiforme.

Tous les partenaires du coin sont mobilisés pour la grande cavalcade de la «galaxie du centre», à laquelle se greffe une constellation d’astres. Bien que la pandémie se soit bien installée dans les antres, au lendemain des coups d’envoi de la chevauchée laborieuse, l’entame des chantiers ne se fait point attendre. On met la main à la pâte à distance, afin de se mettre au diapason des délais de rigueur et d’honorer les engagements à tenir, sans relâchement ni nonchalance.

Une batterie de réalisations s’amorce, à bâtons rompus, en direction de la cité et sa population sans aucun atermoiement préjudiciable. Il est bien évident que la tâche n’est pas de tout repos, si l’on sait qu’on est cerné des dates d’exécution et d’intégration des intervenants dans ce conglomérat d’ébauches de taille.

Cette mission aussi ardente qu’ardue, puisque sa mise en branle naît du volontarisme Royal et du vœu déluré et véhément de toute une zone, longtemps mise sous l’éteignoir durant nombre de décennies, s’emploie actuellement avec hardiesse et dextérité. Ce ne serait, en fait, que partie remise pour une région dont les rendements en termes d’économie du pays, notamment l’agriculture, la pêche et le tourisme, ne sont un secret pour personne.

En contrepartie, elle n’en recevait, depuis fort longtemps, que des miettes. De même, l’intérêt que l’Etat devait placer en cette région en constante fécondité, ne se faisait pas ressentir, en matière d’investissements publics…Certainement «importuné» par cette iniquité frappante, le Roi a dû remettre les pendules à l’heure, par le biais de la «proclamation» ingénieuse et incitante de la région au «centre du royaume».

Ce qui lui confère un statut de Carrefour et de Charnière entre le sud et le nord, dans un  contexte certes, géographique, mais également et surtout économique et stratégique. De surcroît, elle confortera, dans les quelques années qui viennent, le réseau de mobilité autoroutière au sud et ferroviaire au nord.

En plus, la gestation développementale que connaîtra, dans ce peu de temps, la locomotive régionale comblera cette carence subie, il y a des lustres et l’érigera en véritable pôle industriel de choix auquel elle se prête à merveille et en réelle destination touristique de marque dont le potentiel fascinant n’est plus à démontrer.

La visite Royale «récidive» alors, dans cet entrain de construction économique nodale pour une mégapole en pleine effervescence qui convie tous les intervenants à s’y atteler fortement, autour d’une Royauté paternaliste. Bienvenue Sire!

Related posts

*

*

Top