Vahid Halilhodžić n’a pas encore trouvé l’équipe type

A la veille des matches amicaux que les Lions d’Atlas vont disputer contre l’équipe de Libye ce vendredi 11 octobre sur la pelouse du stade d’honneur d’Oujda, celle du Gabon le 15 octobre à Grand stade Tanger, le sélectionneur national des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodžić, a tenu mercredi, une conférence de presse de presse au Complexe Moulay Abdellah de Rabat.

A cette occasion, Vahid Halilhodzic a soulevé plusieurs points relevant le choix de son effectif dont notamment la convocation de Abderrazzak Hamdallah qui a été démenti par ce dernier et le refus de Kévin Malcuit de porter les couleurs de l’équipe du Maroc.

Interrogé dans ce sens, Halilhodžić a dit sans mâcher ses mots que Hamdallah a tout simplement refusé de jouer pour le Maroc. «Certes son nom figurait dans la liste élargie des joueurs convoqués. Mais suite à un contact téléphonique avec Mustapha Hadji, il lui a demandé de ne pas compter sur lui et que ce n’est même pas la peine de le convoquer”, a fait savoir le coach Wahid tout en ajoutant que le niveau dudit joueur d’Al Nassr a “baissé en comparaison avec la saison précédente». Message bien reçu à qui veut le recevoir…

Pour ce qui est du cas de Kévin Malcuit, les choses sont différentes pour le sélectionneur national en faisant savoir que c’est le joueur lui-même qui a demandé à rejoindre les Lions de l’Atlas avant de revenir sur sa décision. « Malcuit souhaitait jouer pour le Maroc, il a même re-tweeté un article annonçant sa convocation avant de décliner sa convocation. Les choses ont changé, parait-il, lorsqu’il a lu certains commentaires et autres réactions contre sa présence au sein des Lions de l’Atlas pour cause de son refus auparavant, de porter le maillot de son équipe originaire”, a conclut Halilhodžić.

Quoi qu’il en soit, Hamdallah et Malcuit ne sont que deux éléments dont le rendement reste normal et relatif au sein d’une formation composée de plusieurs joueurs. Le plus important pour Halilhodzic qui n’a toujours pas trouvé l’équipe type, reste la constitution d’un groupe solide et compétitif. Ce qui semble un peu difficile pour le moment où Halilhodzic est appelé à faire avec une équipe en phase de construction. La situation semble encore difficile avec des joueurs épuisés par le cumul de fatigue et souffrant de plusieurs blessures.

Ce qui a obligé Halilhodzic à faire appel à d’autres nouveaux joueurs à la dernière minute pour remplacer certains titulaires dont Hakim Ziyech qui devrait rejoindre son club d’Ajax aux Pays-Bas en étant trop fatigué pour jouer deux matchs avec le Onze national contre la Libye et le Gabon en moins d’une semaine. Ce qui est dit pour Ziyech l’est aussi pour d’autres joueurs titulaires tels Noussair Mazraoui, Achraf Hakimi, Adel Taarabt, Nabil Dirar où encore Romain Saïss…

Dans ces circonstances le sélectionneur national n’avait d’autres choix que de faire appel à d’autres joueurs en renfort dont certains de la Botola, le latéral du Hassania d’Agadir Abdelkarim Baadi, le milieu offensif du Wydad Casablanca, Walid El Karti, le défenseur central de Dijon Nayef Aguerd, et l’autre milieu offensif de PAOK Salonique, Omar El Kaddouri.

En attendant le retour des pièces maitresses citées, espérons que le groupe actuel des Lions de l’Atlas puisse tenir bon et mieux se préparer pour les prochaines échéances officielles dont notamment les éliminatoires de la CAN 2021 et le Mondial 2022 qui sont pour bientôt…

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top