Wafasalaf va lancer un emprunt obligataire subordonné

Wafasalaf veut emprunter 250 millions de DH sur le marché obligataire pour financer le développement de son activité au Maroc et à l’international.

En effet, l’Autorité marocaine des marchés des capitaux (AMMC) a visé la note d’information relative à l’émission par Wafasalaf d’un emprunt obligataire subordonné d’un montant de 250 millions de DH. La maturité est de 7 ans avec un remboursement du principal in fine. La prime de risque est comprise entre 80 et 90 points de base  pour la tranche avec un taux révisable annuellement. Pour la tranche à taux fixe, la prime de risque est comprise entre 90 et 100 points de base. La période de souscription est prévue du 25 au 27 septembre 2017 inclus.

A travers cette opération, Wafasalaf vise à  renforcer les fonds propres réglementaires actuels et, par conséquent, renforcer le ratio de solvabilité de Wafasalaf, doper ses ressources stables et harmoniser la maturité moyenne de ses sources de financement avec la durée moyenne des encours de crédits, diversifier les sources de financement et optimiser ses coûts de financement et financer le développement et la croissance de la société.

De même, Wafasalaf vise à diversifier ses revenus par le développement des activités de Providing (à savoir les activités de recouvrement pour compte de tiers, prestation de scoring de comportement des clients des partenaires) à travers la marque RecouvCom, et l’intensification des primes d’assurance à travers sa filiale Themis Courtage. En outre, la stratégie de Wafasalaf porte aussi sur le développement des activités de BPO (Business Project Outsourcing, ou gestion pour compte) pour ses partenaires bancaires, notamment par : le développement de nouveaux services,  l’optimisation des process industriels et l’amélioration de la qualité de service rendue. Aussi, les orientations stratégiques de la compagnie sont également tournées vers le développement de l’activité à l’international, notamment dans les pays d’Afrique Centrale et Occidentale.

Par ailleurs, 2017 sera l’année de déploiement du nouveau plan moyen terme A4Best, et dans le cadre de la poursuite de ses objectifs stratégiques, Wafasalaf prévoit un budget d’investissement d’environ 40,5  millions de DH.

Enfin, Wafasalaf prévoit la réalisation d’un produit net bancaire (PNB) d’environ 968 millions de DH et d’un résultat net d’environ 341 millions de DH d’ici la fin de l’année 2017.

Kaoutar Khennach

Top