Le Marocain Houssam El Kord qualifié aux JO de Paris-2024

Escrime

L’escrimeur marocain Houssam El Kord a décroché son billet de qualification pour les Jeux Olympiques de Paris-2024, a annoncé, samedi, le Comité National Olympique Marocain (CNOM).

Il s’agit de la deuxième qualification de l’escrimeur marocain aux Jeux Olympiques après Tokyo-2020.

À ce jour, le Maroc est qualifié aux Jeux Olympiques de Paris-2024 dans 13 disciplines sportives : l’athlétisme, l’aviron, la boxe, le breakdance, le canoë-kayak, le cyclisme, le football, le surf, le taekwondo, le tir sportif, les sports équestres, la lutte et l’escrime.

Après la première génération des grands escrimeurs marocains, à l’image de Abderrahmane Sebti, Abbas Harchi, Abderraouf El Fassi, Issam Rami et Abdelkrim El Houari, Houssam El Kourd se présente comme le porte-étendard de l’escrime marocaine au rendez-vous sportifs internationaux.

L’escrimeur marocain compte en son palmarès plusieurs titres et distinctions, à l’image de ses médailles d’or glanées aux championnats d’Afrique de Bamako (2019) en individuel et par équipes, aux championnats africains de 2018 en Tunisie, aux jeux africains 2019 à Rabat, outre une 7è place à la coupe du monde, organisée en Suisse.

La première participation de l’escrime marocaine aux Jeux olympiques remonte à l’édition de Rome 1960, quand sept escrimeurs avaient défendu les couleurs nationales, en l’occurrence Abderrahmane Sebti, Abas Harchi, Charles Laghrissi, Abderraouf El Fassi, Jaques Ben Galik, Charles Beynetah et Mohammed Benjelloun dans les compétitions individuelles et par équipes.

Après cette première apparition, il a fallu attendre près de 40 ans pour voir l’escrime marocaine représentée aux JO d’Athènes (2004), par l’entremise de Issam Rami (épée).

Par la suite, le Maroc a pris part, sans interruption, à la grande messe olympique, grâce à Issam Rami (épée), Ali El Houssine Xavier (fleuret) aux JO de Pékin (2008), Abdelkrim El Houari (épée) et Ali El Houssine Xavier (fleuret) aux JO de Londres 2012, puis Youssra Zekrani (fleuret) à Rio de Janeiro (2016), qui était la première escrimeuse marocaine à atteindre les JO.

El Kourd a été le premier escrimeur marocain à assurer sa qualification aux jeux olympiques du Japon après être classé premier en Afrique et 16è au niveau mondial.

Étiquettes ,
Top